Toamasina et Soanandriana: 9 500 filles à vacciner contre le cancer du col de l’utérus



Jacaranda

9 500 jeunes filles entre 9 et 13 ans dans les régions d’Atsinanana et d’Itasy ont bénéficié de la vaccination contre le cancer du col. Celles qui sont touchées par la vaccination préventive contre les papillomavirus (HPV)  sont les  jeunes filles scolarisées ou non. Une introduction du vaccin anti HPV (Human Papilloma Virus à Madagascar se tient en ce mois de novembre. Avant l’introduction dans la grande île, le ministère de la santé publique a procédé à une phase de démonstration dans les districts de Toamasina I et de Soavinandriana. Face au cancer du col de l’utérus, les femmes bénéficient d’un vaccin préventif efficace contre les souches les plus virulentes de papillomavirus.  Le cancer du col utérin est une tumeur maligne due à la transformation et à la multiplication incontrôlée d’une cellule du col utérin, suite à une infection persistante par le Human Papilloma Virus. Une campagne de sensibilisation est entamée depuis la dernière rentrée scolaire aussi bien auprès des jeunes élèves que de leurs parents. Des espaces d’informations et d’échanges sont  désormais disponibles durant la première séance et les deux sessions de rappel un mois puis cinq mois après la première vaccination. A Madagascar, les malades cancéreuses sont de plus en plus jeunes. Le cancer du col de l’utérus est resté aujourd’hui la deuxième cause de décès par cancer chez les jeunes femmes âgées de 15 à 44 ans. La prévention contre le cancer du col de l’utérus est de mise dès les plus jeunes âges des jeunes filles. Les parents avec leurs progénitures sont alors attendus à partir du 18 novembre prochain au niveau des propres établissements scolaires de leurs enfants ou au niveau des centres de santé de base ou dans les lieux choisis exceptionnellement pour l’occasion.

 

Jean-Claude STEVE

Share This Post