Culture entrepreneuriale : Les jeunes encore très timides



Jacaranda
Les jeunes très intéressés par le courtage en bourse, au stand du Mercantile Exchange.
Les jeunes très intéressés par le courtage en bourse, au stand du Mercantile Exchange.

Il y a ceux qui sont ambitieux, et qui veulent faire quelque chose, ou du moins apporter ce qu’ils ont à offrir pour contribuer au développement. Mais dans la plupart des cas, les jeunes malgaches sont encore très timides face à l’aventure entrepreneuriale. Depuis hier au Carlton Anosy, le Club entrepreneurs étudiants du Rendez-Vous des Entrepreneurs organise deux jours de rencontre entre jeunes et entrepreneurs déjà confirmés, dans le cadre du global entrepreneurship week, où les stands de formation et d’impulsion entrepreneuriale orientent du mieux qu’ils peuvent ces jeunes. Car les jeunes n’ont pas encore la culture entrepreneuriale. Ils viennent, sont curieux, mais n’ont pas cette créativité qu’il faut développer pour se lancer dans le business. Au stand du Mercantile exchange, les jeunes sont d’autant plus intéressés : « tout cela est nouveau pour les jeunes, et ils sont très intéressés par cette nouvelle opportunité d’investissement qu’est le courtage en bourse. Disons que grâce à nos conseils, ils sont mieux orientés, et cela leur donne même des idées » explique-t-on du côté du MEX. « C’est une occasion de devenir un des pionniers du secteur à Madagascar » ajoute-t-on. En attendant, les jeunes sont attentifs et écoutent bien. Toujours à la recherche d’une formation quelconque, ils écoutent d’abord les « success story » des entrepreneurs qui ont bâti leurs ambitions grâce à leurs rêves.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post