IEP Madagascar : Une formation gratuite pour les députés élus moins de 35 ans

Davida Rajaon, PDG de l’IEP Madagascar.
Davida Rajaon, PDG de l’IEP Madagascar.

Une offre spéciale qui pourra aider les jeunes politiciens à mettre à jour et à améliorer leurs connaissances dans le domaine de la politique.

L’IEP s’engage dans le développement de Madagascar. Spécialisée dans le domaine de la science politique, de la gouvernance et du développement, l’Institut offre une formation gratuite pour les députés élus ayant moins de 35 ans. « Une offre unique et spéciale de grande opportunité pour les hommes politiques afin de mettre à jour et d’améliorer ainsi leurs connaissances dans le domaine, Madagascar a besoin d’hommes et de femmes maîtrisant la Chose publique », explique Davida Rajaon, Président dudit établissement. En effet, cette proposition de formation est issue d’une très longue préparation entreprise par l’établissement. Cette formation visera en particulier les cadres supérieurs, les fonctionnaires, les hauts fonctionnaires et les jeunes nouveaux députés élus.

10 mois. « Le but est de former des spécialistes en relations internationales et également des experts en gouvernance et développement », rajoute Davida Rajaon. Le cycle commencera donc à partir du 15 janvier et sera effectué en 10 mois. La Science Politique (politique publique, sociologie politique, administration et finances publiques,…), et les Relations Internationales (diplomatie, coopération, négociation internationale,…), seront les deux grandes filières qui composeront ce cycle de formation. Là-dessus, le Président de l’IEP Madagascar poursuit : « qu’il soit ministre, député, politicien,… ou dirigeant de Société Civile, tous ceux qui sont impliqués dans la vie de la Nation doivent maîtriser ces disciplines ».

Relation durable. En outre, l’IEP Madagascar mettra aussi en place au niveau de son établissement, un espace public et des clubs ouverts « au grand public et à la société civile » afin d’instaurer une éducation citoyenne. Des événements réservés tels que conférences, expositions, et débats auront lieu. « Les principaux sujets concernent toujours la politique pour permettre à tous ceux qui viennent de l’extérieur de l’IEP à créer une relation durable avec les étudiants et les chercheurs ». Celui-ci commencera en même temps que le cycle d’études. C’est-à-dire à partir du 13 janvier.

Optimiste. En termes d’enseignement universitaire, l’IEP Madagascar est habileté par l’Etat jusqu’au Doctorat. Et à Davida Rajaon de conclure « Nous espérons profiter de nos relations académiques avec les tops 5 universités mondiales dans le domaine de la science politique. Par ailleurs, six de nos meilleurs étudiants sont en ce moment à l’extérieur dans le cadre de la mobilité étudiante et deux de nos enseignants partiront également en mobilité dans ces universités ». Davida Rajaon est un homme optimiste : « Le pays avance d’un grand pas quant à sa marche vers l’Etat de droit et de la démocratie et je suis confiant à notre capacité de retrouver notre dignité et le chemin de la prospérité ».

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication