SECES : Nécessité de faire une confrontation des PV



Jacaranda
Les membres du SECES lors d’une conférence de presse hier à Ankatso.
Les membres du SECES lors d’une conférence de presse hier à Ankatso.

Le SECES interpelle à quelques jours avant la proclamation officielle des résultats électoraux.

Pour réaffirmer sa détermination à œuvrer pour sortir le pays de la crise, le Syndicat des enseignants-chercheurs de l’enseignement supérieur (SECES), représenté par son Bureau National et son Bureau de la Section Antananarivo, a tenu à apporter des solutions postes-électorales. Ainsi, ce syndicat avance en premier lieu la nécessité de procéder à la confrontation des procès-verbaux détenus par chacune des deux parties, à savoir la Ceni-T, la CES d’une part et les candidats d’autre part). En outre, Il estime que les numéros des bulletins uniques doivent être aussi contrôlés. «Là-dessus, l’on sait que beaucoup vont se demander comment et dans combien de temps nous pouvons réaliser tout cela. Ainsi, nous répondons sans tourner autour du pot que les PV issus des 20 001 bureaux de vote ne sont pas si nombreux que les nombreuses copies de Bac que nous avons l’habitude de corriger tous les ans», explique son porte-parole.

Efficacité de la Ceni-T. En effet, les principales raisons pour lesquelles le SECES estime que c’est la meilleure chose à faire pour éviter que des troubles électoraux existent. Selon cette association des enseignants-chercheurs, des positions contradictoires concernant les résultats des élections présidentielles et législatives existent actuellement. « Une situation alarmante », a-t-on expliqué. Une occasion également pour les membres de ce syndicat de dire que les préparations de ces élections n’ont fait que suivre les consignes de la communauté internationale, en faisant allusion à la formation de la Ceni-T et de la CES, ne montrant pas ainsi réellement l’implication des Malgaches. «Du coup, l’on sait que les élections de ce genre dans les pays d’Afrique n’ont pas vraiment permis de sortir de la crise». Force est ainsi de constater que le SECES, a mis en doute quant à l’efficacité de la Ceni-T.

Contributions. En outre, le SECES veut également montrer sa disponibilité dans la résolution des éventuels problèmes liés aux proclamations des résultats par la CES. Ainsi, il affirme : « en tant qu’intellectuels responsables ayant beaucoup reçu de la Nation, reste disponible si nécessaire pour apporter leurs contributions à l’authentification de la sincérité des scrutins. Il est impératif de respecter le choix véritable de chacun de nos concitoyens ».

Arnaud R.

Share This Post