Subventions des maîtres Fram : Payement du 1er bimestre la semaine prochaine



Jacaranda
Une photo de famille pour confirmer l’existence d’une confiance réciproque entre les maîtres Fram et les bailleurs de fonds.
Une photo de famille pour confirmer l’existence d’une confiance réciproque entre les maîtres Fram et les bailleurs de fonds.

Après la sortie de la liste, provenant du MEN prévue cette semaine, contenant les noms de tous les enseignants Fram dans tout le pays, les payements des subventions auront lieu tout de suite après.   

La recherche de solution continue toujours pour les maîtres Fram qui n’ont toujours pas reçu leurs subventions des deux bimestres.  Ainsi, comme prévu, hier dans la matinée, ils se sont rendus au siège de l’Unicef Andraharo, dans la Maison Commune des Nations Unies, pour parler de la situation avec les responsables. Une rencontre a eu lieu entre les deux parties, à l’issue de laquelle, l’on a pu savoir que le payement du 1er bimestre de ces subventions aura lieu la semaine prochaine. Une nouvelle qui semble avoir satisfait les bénéficiaires, à en croire Elidiot Randrianjafy, Président de l’ANEFA, représentant les maîtres Fram pendant la rencontre. « Le seul fait qu’ils se sont directement mis à l’œuvre pour la recherche de solution nous satisfait déjà », dit-il. Cependant, il faut souligner que cela ne concerne en général que les enseignants Fram travaillant dans les EPP. Pour ceux des CEG et des Lycées, le problème est encore loin d’être résolu. En effet, les vérifications comme origines des retards sont toujours maintenues, mais des détails d’explications ont été fournis. « On est en train de travailler avec le MEN pour vérifier les listes qui devront contenir les noms de tous les maîtres Fram qui ont réellement travaillé. Ce, car il faut s’assurer que ceux qui ont légitimement fait leur travail soient payés comme il le faut », a expliqué Graham Lang, Chef de Section Education au sein de l’Unicef. Ainsi, l’on a affirmé que ces listes sont en train d’être finalisées, surtout pour ceux de la région Analamanga. Par ailleurs, cet organe des Nations-Unies aurait également mené des séances d’audit auprès des établissements scolaires des 22 régions du pays en 2013. Ce qui aurait permis de constater quelques irrégularités, raisons de plus pour les vérifications. « Or, il faut avouer que la réalisation de tous ces processus prennent du temps. Mais il fallait les faire pour qu’il y ait transparence », soutient Graham Lang. La rencontre s’est passée en présence des forces de l’ordre qui ont été les premiers à être arrivés sur les lieux.

12 régions. En effet, tout cet argent est confié aux DREN, et ce sont ces dernières qui les distribuent aux bénéficiaires. A noter que l’Unicef prend en charge le payement des subventions des deux bimestres des enseignants Fram dans 12 régions du pays, y compris la région Analamanga. Selon les explications, cette dernière fait partie de ses priorités vu qu’elle abrite le plus grand nombre d’enseignants Fram parmi toutes. « Pour Diana et Melaky, comprises dans les 12 régions, les transactions pour le 1er bimestre ont déjà commencé. Certains ont même déjà eu leurs subventions du 2e bimestre », a-t-on rassuré. Quoi qu’il en soit, l’Unicef garde cette vision de veiller à ce que les enfants ne deviennent pas les premières victimes de tous ces mauvais moments, et a également tenu à faire savoir qu’il reste ouvert à toutes discussions sur le sujet.

Arnaud R.

Share This Post