Peste : Les rats… partout !



voalavoLa saison pluvieuse, ajoutée à l’insalubrité et les ordures partout, font le bonheur des rats. Plus que jamais, il faudrait être vigilant pour réduire les risques d’attraper la peste. Déjà que les maladies liées à l’insalubrité font bien des ravages.

Faute d’être une ville des Fleurs, ou d’être une île au parfum, Antananarivo est une capitale aux senteurs… douteuses. Avec les montagnes d’ordures dans toute la ville, les rats se sentent bien comme chez eux, et ne manquent certainement pas de quoi se nourrir. Car si l’on sait qu’une femelle peut donner naissance à 1 000 petits rats, la population des rats de la ville d’Antananarivo augmente aussi rapidement qu’un train à grande vitesse. En tout cas, selon les statistiques, un rat qui rode autour d’un endroit en cache une bonne quarantaine. C’est dire que ces rongeurs peuvent coloniser un site en un rien de temps. Et pourtant, en cette saison pluvieuse, et avec l’insalubrité ambiante et les ordures dans tous les coins, les risques de peste sont élevés. Le ministère de la santé publique se veut être rassurant, mais rappelle tout de même les gestes à observer pour éviter que l’épidémie ne se propage. Ainsi, il est formellement interdit de tuer un rat. Il vaut mieux piéger le rongeur et le brûler, afin de tuer les puces qui peuvent véhiculer la maladie. De même, il est fortement conseillé de débroussailler tout autour de la maison et du jardin, et même dans le quartier. Etant des animaux dotés d’une grande mémoire, il est conseillé de changer de place, aussi souvent que possible, les meubles à la maison, car cela freinera les rats. Enfin, il faut absolument être propre à la maison, ne pas laisser des aliments partout, car les rats pourraient venir grignoter en douce, ainsi augmenter les risques de peste.

Anjara Rasoanaivo

Commentaires

commentaires

Share this post: