Université d’Antananarivo : Basculement vers le LMD, inévitable et immédiat !



Jacaranda
« Pour ce basculement vers le système LMD, il faudrait que les efforts proviennent à 80 % des étudiants », selon les explications.
« Pour ce basculement vers le système LMD, il faudrait que les efforts proviennent à 80 % des étudiants », selon les explications.

La présidence de l’université d’Antananarivo a convoqué les différentes associations pédagogiques de l’université pour leur annoncer que le basculement vers le système LMD va être appliqué dès cette année.  

Le basculement vers le système LMD est inévitable pour l’Université d’Ankatso. Panja Ramanoelina, Président de l’Université d’Antananarivo, vient de confirmer que dès cette année universitaire, ce basculement va être appliqué à toutes les facultés de ladite université, sauf pour celle de la médecine. Pour ce faire, il aurait convoqué très récemment les représentants de chaque faculté (qui sont en même temps des membres des associations pédagogiques), pour leur annoncer officiellement cette décision, qui n’est presque plus une très grande surprise pour les étudiants. En fait, la raison pour laquelle la faculté de médecine n’est pas obligée d’appliquer ce basculement vers le système LMD, c’est que cela risquerait de créer des impacts négatifs sur le nombre des futurs médecins issus d’Ankatso. Ainsi, selon les explications, les actuelles classes de 2e année en médecine ne sont pas touchées par ce basculement, afin qu’ils puissent atteindre leur fin de cursus (7e année) pour devenir ensuite des médecins. Par contre, les nouveaux étudiants en 1ère année de médecine auront le choix d’entrer ou pas dans le nouveau système. S’ils suivent le système LMD, celui-ci va leur permettre de stopper ou pas leurs études seulement après l’obtention du diplôme de Licence, ou de Master (qui sera l’équivalent des Licences et Masters dans les autres facultés). Et comme l’impose le système LMD, ils ne pourront devenir médecins qu’une fois le Doctorat en poche.

Les bourses à augmenter. Pourtant, ce basculement vers le système LMD va engager inévitablement de nombreux changements et améliorations pour l’université d’Antananarivo (réhabilitation des bâtiments, réparation des laboratoires, améliorations des différentes infrastructures pédagogiques, achats de nouveaux matériels, insertion d’une couverture Wifi pour toute l’université…). Donc, de nouvelles dépenses pour l’université. Ce qui engendrera une certaine augmentation de la contribution à soutirer à tout le monde, en particulier aux étudiants. Des sources affirment que ce sera surtout au niveau des droits d’inscription que cette augmentation va réellement se constater. A titre d’exemple, le droit d’inscription en médecine pour la 1ère année sera de 50 000 Ar contre 25 000 Ar auparavant, et pour la 2e année, il s’élèvera à 75 000 Ar contre 30 000 Ar. Et pour ceux qui veulent obtenir leur doctorat en médecine, ils auront 100 000 Ar à payer. Dans les autres facultés, ce tarif va atteindre les 200 000 Ar pour le Doctorat du nouveau système. Devant une telle situation, les étudiants de l’université d’Ankatso, par le biais des différentes associations pédagogiques, ont fait appel à l’Etat afin de leur venir en aide, surtout sur le plan financier. «Ce n’est pas seulement en affirmant que telle ou telle décision va être appliquée que tout le monde va  être obligé de l’accepter, en particulier nous les étudiants. Mais il faudrait également que l’Etat apporte sa contribution, surtout avec l’installation de ce nouveau Régime», affirme Berija Ravelomanantsoa, porte-parole de la faculté de médecine et membre des associations pédagogiques. Ainsi, ces derniers revendiquent surtout que leurs bourses d’études devraient être augmentées dans les plus brefs délais.

Arnaud R.

Share This Post