Ambositra : Diorano wash Amoron’i Mania l’approvisionnement en eau menacé



Jacaranda

diorano-washDes menaces pèsent sur l’approvisionnement en eau de la ville d’Ambositra, a fait savoir le chef de secteur de la JIRAMA lors de son exposé à la réunion du comité régional Diorano Wash d’Amoron’i Mania.

Des menaces se profilent sur l’approvisionnement en eau de la ville d’Ambositra, d’après le chef de secteur de la JIRAMA, qui n’a pas caché ses préoccupations face à la gravité des menaces à court ou à long terme. C’était lors d’une rencontre du comité régional Diorano Wash qui a eu lieu, tout dernièrement à la Chambre de commerce et d’industrie à Ambositra. La situation est due à la dégradation de l’environnement et aussi aux dégâts causés par les habitants riverains des sources de captage. Le chef de secteur de signaler que les sources d’eau commencent à se tarir progressivement, il y a déjà qui ne fonctionnent plus. Les périmètres de proximité placés pour préserver les sources de captage, sont envahis par les habitants riverains qui utilisent ces périmètres pour planter du riz  déviant  ainsi les sources d’eau des points de captage. Face à toutes ces gabegies, l’approvisionnement en eau de la ville est rendu difficile. Le  château d’eau n’est rempli qu’à la moitié, les habitants résidant dans les hautes villes sont difficilement alimentés en eau à cause de l’insuffisance de pression. Toutefois, toujours selon le chef de secteur, il y a eu une baisse de consommation d’eau  par la population, relevée au niveau des compteurs. Ceci s’explique par le fait, selon toujours le chef de secteur, que plusieurs bornes-fontaines dans les fokontany ont été fermées du fait du non-paiement des arriérés. Les habitants sont obligés d’avoir recours à des puits. Le chef de secteur de reconnaître que l’accès à l’eau courante à travers des branchements, n’est pas encore à la portée de la majorité de la population. Ce responsable de suggérer entre autres, un retour sur la procédure de « traite branchement » qui a fait ses preuves, il y a quelques années de cela, avec l’appui des partenaires. Les abonnés peuvent s’acquitter des frais de branchement en plusieurs mensualités.

2014. Aussi, cette rencontre a permis de définir les principales activités du comité régional Diorano wash pour le premier trimestre de l’année 2014. Des séances de plateau radio seront organisées avec la participation des diverses parties prenantes pour sensibiliser la population sur le thème de l’hygiène, l’assainissement et l’eau. Des ateliers d’échanges et de partage seront faits au niveau des chefs-lieux de district, ainsi qu’un concours de bandes dessinées. Pour cette année, la célébration de la journée mondiale de l’eau aura lieu à Tsarasaotra Ambositra,le 17 mars prochain. Une occasion de constater de visu les réalisations accomplies par le Fonds d’Appui à l’Assainissement sur la lutte contre la défécation à l’air libre. Un combat qui ne s’avère pas encore gagné à en croire aux responsables de la mise en œuvre de ce projet au terme de plusieurs années d’exercice. L’éternel problème d’adduction d’eau dans la ville d’Ambatofinandrahana a été de nouveau remis sur le tapis, sans qu’aucune solution durable ne soit apportée. Tous les efforts consentis sont tombés à l’eau.

Photo  « Les participants à la réunion du comité régional Diorano Wash ». (Photo Anastase)

CHAN-MOUIE Jean Anastase

Share This Post