Université Aceem : Aux normes internationales exigées par le système LMD



Jacaranda
Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Etienne Razafindehibe et le fondateur du groupe Aceem, Ratrema William (au centre) lors de la visite ministérielle hier. (photo Nary)
Le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Etienne Razafindehibe et le fondateur du groupe Aceem, Ratrema William (au centre) lors de la visite ministérielle hier. (photo Nary)

Dans le cadre du basculement vers le système LMD, le ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique effectue des visites sur terrain à l’endroit des universités qui ont obtenu l’habilitation de leurs formations dans ce système. Hier, le ministre Etienne Hilaire Razafindehibe et le DG de l’Enseignement Supérieur ont constaté de visu l’évolution et les réalisations auprès de l’université Aceem. Il a alors souligné que même si un établissement a déjà obtenu une habilitation, celui-ci est toujours sujet à des suivis et des contrôles afin de valoriser cette habilitation, car si un établissement ne respecte pas les normes exigées par le système LMD, le ministère serait contraint de lui retirer son habilitation, voire de fermer l’établissement. Le Professeur Emile Ralaisoa Rakotomahanina, recteur de l’université Aceem, peut être fier de son établissement, qui suit les normes internationales autant dans la beauté de ses infrastructures, mais aussi avec les différents laboratoires mis à la disposition des étudiants.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post