OMD : Le secteur éducation aurait pu être atteint



Jacaranda
Les indicateurs sur le taux de fréquentation d’enfants à l’école primaire a été encourageant avant la crise.
Les indicateurs sur le taux de fréquentation d’enfants à l’école primaire a été encourageant avant la crise.

« Tous aller à l’école, c’est le droit des enfants… » chantaient un jour en chœur des élèves des écoles privées. Aller à l’école, un droit fondamental, qui assure l’avenir de tout un pays. Assurer l’éducation primaire pour tous, tel est l’objectif 2 des OMD. Un engagement que l’Etat malgache a pris pour rendre gratuit l’accès à l’éducation primaire pour tous les Malgaches, à travers le projet Education Pour Tous. En 2003, le nombre d’enfants inscrits et allant à l’école primaire a été de 3,4 millions, et les efforts ont permis d’augmenter ce chiffre à 4,3 millions en 2009 – 2010. Mais la crise politique qui a bouleversé le pays en 2009 a tout compromis. Et alors que Madagascar était en bonne voie pour atteindre les OMD 2, les efforts ont été vains : ralentissement du nombre de nouveaux inscrits, nombre d’abandon scolaire doublé, régression de la qualité des apprentissages… A un peu plus d’une année de la date butoir fixée pour 2015, le taux net de scolarisation dans le primaire est de 69,4% et le taux d’achèvement du primaire est de 68,8%. De même, le taux de fréquentation du primaire est passé de 118% en 2010 à 108% en 2012, et le taux brut de fréquentation de 73,4% en 2010 à 69,4% en 2012.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post