Contrôle au départ : Quelques transporteurs de la RN7 en grève



Jacaranda
« Ce sont les transporteurs non en règle qui essayent toujours de contester le nouveau système de contrôle », affirment les responsables du KMMSF.
« Ce sont les transporteurs non en règle qui essayent toujours de contester le nouveau système de contrôle », affirment les responsables du KMMSF.

Quelques taxis-brousse de la RN7 se sont mis en grève hier pour contester la mise en place du contrôle au départ au stationnement du « Fasan’ny Karana ». Selon quelques sources, ces derniers ont du mal à accepter l’utilisation du manifold (le document à emporter avec le véhicule durant tout le voyage, montrant ainsi aux policiers de la route que le transporteur est déjà passé au contrôle au départ avant de quitter le stationnement). Pourtant, d’après les informations recueillies, ce sont généralement ceux qui ne passent pas dans ledit stationnement qui font cette grève à cause du fait qu’ils ne peuvent pas se procurer du document, vu qu’ils n’aient pas été soumis au contrôle au départ. « Ainsi, ils essayent seulement de semer le désordre pour compromettre le calme déjà installé », affirme un responsable venant du Komity Miara-Mitantana ny Station Fasan’ny karana (KMMSF). D’ailleurs, les forces de l’ordre ont été pourtant claires sur les manifolds. Selon ces derniers, tous les transporteurs devront désormais les avoir avant de penser à partir. Et le fait qu’ils possèdent ce papier ne signifie nullement qu’ils ne vont plus être exposés aux contrôles des policiers de la route durant tout leur trajet. «Ce papier va seulement, et d’un, rassurer les passagers. Et de deux, celui-ci sera considéré comme une sorte de garantie pour montrer que le véhicule a été tout à fait en ordre avant son départ, et qu’ainsi, il n’est presque plus utile de l’examiner à fond », explique un élément des forces de l’ordre. Désormais, avant de passer au contrôle au départ, chaque transporteur devrait payer 1 000 Ar, une contribution pour l’amélioration des infrastructures, une pratique largement contestée.

Arnaud R.

Share This Post