Sempama : Claude Raharovoatra, comme Ministre de l’Education Nationale



Jacaranda

Si le nouveau Premier ministre n’est même pas encore identifié, les membres du Conseil National du « Sendikan’ny Mpampianatra Mpanabe eto Madagasikara » (SEMPAMA) ont déjà proposé ce qu’ils pensent être le bon profil pour être le futur ministre de l’Education Nationale. Ainsi, leur choix repose effectivement sur Claude Raharovoatra, qui n’est autre que leur Président National depuis toujours. Ce choix a été annoncé officiellement hier, lors d’une conférence de presse que les représentants du SEMPAMA issus des 22 régions ont organisée « Au bon accueil » d’Ambatonakanga, à l’issue de la cession de ce Conseil National les 3 au 4 mars dernier. En effet, selon les explications, cette décision aurait été motivée par le fait qu’il serait mieux et convenable si ce serait un éducateur expérimenté (qui connaît et qui maîtrise tous les problèmes liés à l’éducation nationale) qui sera à la tête du MEN. « Lors de la 1re république, c’était Laurent Botokeky, un instituteur chevronné (Cadre B) qui a été à la tête de ce ministère. Et l’on constatait ainsi une nette amélioration du domaine de l’éducation malgache. Mais une fois que ce sont ceux des autres domaines qui ont été mis à cette place, voilà où nous en sommes maintenant, à une éducation en déclin. Rendez ce ministère à son propriétaire! », dixit Jaona Patience Raherinirina, porte parole des représentants du Conseil Régional du SEMPAMA. Avant de continuer : « Outre le fait qu’il a été toujours un éducateur chevronné, il possède également un Doctorat en Sciences de l’Education, l’homme de la situation ». Selon toujours les explications, ce choix a été fait dans le dessein de ramener la valeur de l’éducation dans le pays, et ainsi de lutter contre les affectations non conformes perpétuées à l’égard des enseignants FRAM et des Chefs d’établissements dans le domaine.

Arnaud R.

Share This Post