Madagascar le Lémurien : Pour le développement de la population d’Antanetibe Mahazaza

L’Association « Madagascar le Lémurien », créée par le Pr Henri Tsoka Randrianarisoa, Enseignant en Communication, va souffler cette année ses vingt bougies. Durant tout ce temps, celle-ci a toujours œuvré pour les habitants de la commune rurale d’Antanetibe Mahazaza, dans le but de les rendre autonomes. Ainsi, ladite association a été omniprésente, presque dans tous les domaines, en donnant surtout un coup de pousse aux jeunes. A cet effet, un foyer des jeunes y a été créé. Et l’appui de quelques étrangers a été aussi d’une grande aide, puisqu’avec cette intervention, non seulement ces derniers ont pu suivre une formation en informatique, mais les a également dotés de nombreux outils informatiques, de livres, et même de ballons. La lutte pour la protection de l’environnement (reboisement de quelques 1 400 jeunes arbres), les élevages de bovins (opération « zébu de cœur » qui consistait à offrir des vaches laitières aux familles les plus défavorisées), de porcs, et de volailles, y ont eu aussi leurs places. Même un projet relatif à la prise en charge des femmes abandonnées et leurs enfants a pu voir le jour, en collaborant avec le CSBII local et CHR de Bejofo. « Mais tout ceci n’a pas pu être réalisé sans l’application d’une grande rigueur », témoigne le Pr Henri Tsoka Randrianarisoa.

Recueillies par Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication