Peste bubonique : 179 millions Ar de l’Union Européenne



Jacaranda

RatAfin de lutter contre la peste bubonique, qui menace les populations, l’Union Européenne a apporté une aide financière de 179 millions ar, à travers une intervention mise en œuvre par la Croix Rouge.

Entre septembre et décembre 2013, 84 personnes ont contracté la peste et 42 personnes en sont décédées. Selon le ministère de la santé, entre 300 et 600 cas de peste bubonique surviennent chaque année entre octobre et mars. Les chiffres laissent croire que la peste est une réalité qui frappe à Madagascar. Parmi ces cas rapportés, une soixantaine au moins sont soupçonnés d’être atteints de la peste pulmonaire, souche la plus virulente de cette maladie. La peste bubonique a été détectée dans 5 des 112 districts du pays, dont Mandritsara, Soanierana Ivongo, Ikongo, Manjakandriana et Tsiroanomandidy. Mandritsara a été la région la plus touchée avec 20 décès enregistrés en une seule semaine début décembre.

Car l’année dernière, la saison de la peste bubonique est arrivée plus tôt que d’habitude et avec plus de cas de peste pulmonaire. Les prisons ont été particulièrement touchées à cause de la surpopulation et l’infestation de rongeurs.

A cet effet, l’Union Européenne apporte son aide, à travers une aide de 179 millions ar, soit 55 774 euros. Il s’agit d’une contribution qui vise à mener une campagne d’extermination pour lutter contre tous les foyers d’infection dans plusieurs zones rurales à risque élevé, mais aussi par la mobilisation sociale et l’éducation de la population pour une meilleure hygiène. Près de 33 125 personnes vont bénéficier de cette intervention. Cette aide sera utilisée pour des campagnes de sensibilisation à la santé et à l’hygiène communautaire, la formation de bénévoles à la surveillance active et au transfert des cas graves vers les structures appropriées. Un projet mis en œuvre par la Croix-Rouge.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post