Maltraitance et violence sexuelle sur des enfants : Des cas non signalés à Toliara



Jacaranda

Selon les données statistiques de l’année dernière, près de 2 800 cas de maltraitance ont été signalés au niveau des réseaux de protection de l’enfant dans neuf régions, et le taux de violence à caractère sexuel s’élevait à près de 30 %. A Toliara, plusieurs cas de maltraitance des enfants, de violence et d’exploitation sexuelle, ne sont pas signalés en raison de la peur des représailles et de la pauvreté. Ce phénomène est toujours considéré comme tabou dans le grand sud majoritairement analphabète, polygame et conservateur où la société accorde une place importante aux pratiques coutumières traditionnelles.

La dénonciation de ce fléau est difficile pour la plupart des gens jusqu’à aujourd’hui, à cause du déficit en matière de sensibilisation et d’actions efficaces pour éradiquer ce fléau qui mine la société. La lutte ne se limite pas à une période déterminée, mais devrait être pérenne et devenir une préoccupation au quotidien, pour parvenir à éradiquer le mal.

Manitrisa

Share This Post