Socioscopie

Des anciens employés de la société de sous-traitance Aide Iterim, dont le porte-parole est Tina Toussain Rasamoelina, projettent de faire un sit-in devant les locaux de l’entreprise FUNRECO, ce jour, à l’immeuble Santa Antanimena. En effet, il s’agirait d’un geste d’interpellation afin que l’entreprise FUNRECO rembourse enfin le 1% de cotisation tiré de leur salaire, pour une prévoyance sociale. Vu qu’ils ne travaillent plus pour ladite société de sous-traitance, ils réclament leur argent. A ce sujet, le PDG de l’entreprise FUNRECO a affirmé: « Payer cet argent ne nous pose aucun problème. Mais nous n’avons rien à faire avec ces employés, étant donné que ce n’est pas avec eux que nous avons passé un accord, mais avec les dirigeants de la société Aide Interim. Et ce qui nous empêche de passer au paiement, c’est que nous n’avons toujours pas eu une liste définitive de la part de cette  société. D’ailleurs, il s’agit d’une pension de retraite, mais non pas d’une redevance qui devrait être payée tout de suite».

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication