ONU-SIDA : Michel Sidibé en visite à Madagascar



Jacaranda

Visite officielle de trois jours en terre malgache, à partir de ce jour, pour Michel Sidibé, directeur exécutif de l’ONU-SIDA et secrétaire général adjoint de l’ONU. Trois jours, du 15 au 17 avril, au cours desquels il sera bien entendu question de renforcement de la collaboration entre la Grande Ile et le programme commun des Nations unies sur le VIH/sida dont l’objectif évident est l’élimination de l’infection à VIH et le sida, mais également des IST, portes ouvertes à la propagation du VIH/sida.

Si à Madagascar, la prévalence du VIH reste toujours en dessous de 1 %, il n’en demeure pas moins que le VIH/sida est en propagation. En effet, depuis le premier cas de sida diagnostiqué en 1987, la prévalence du VIH dans la population adulte est passée de 0,02 % en 1989 à 0,13 % en 2007 et à 0,4 % en 2012. Une évolution clairement établie. D’après les données chiffrées fournies par l’ONUSIDA, l’épidémie est de type concentré avec des prévalences supérieures à 5 % dans certaines populations exposées au VIH tels les MSM (hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes) avec une prévalence de 14,7 % et les consommateurs de drogues injectables chez lesquels la prévalence est de 7,1 %.

« Objectifs zéro ». Madagascar est aujourd’hui à mi-parcours de la mise en œuvre de la déclaration politique pour l’atteinte des objectifs zéro (zéro nouvelle infection à VIH et zéro décès lié au sida et zéro discrimination) à laquelle le pays a souscrit en 2011. L’objectif de cette déclaration pour 2015, est de parvenir à un accès universel à la prévention, au traitement, aux soins et à l’appui en matière de VIH. A Madagascar, en 2012, on estime le nombre de personnes vivant avec le VIH à 42 370 dont 21 260 ont besoin d’ARV (traitement antirétroviral). Mais au regard des progrès accomplis par rapport à cette déclaration, le pays présente quelques lacunes.

La visite du directeur exécutif de l’ONU-SIDA à Madagascar arrive ainsi à point nommé, au moment où le pays entame une nouvelle ère de reconstruction. Michel Sidibé rencontrera, à cette occasion, le président de la République, les autorités gouvernementales et la société civile ainsi que d’autres partenaires au développement.

Hanitra R.

Share This Post