Sinistrés du cyclone Hellen : Assistance humanitaire de l’équipe humanitaire du pays



Jacaranda

Les populations du nord-ouest de Madagascar, touchées par le cyclone Hellen dernièrement, bénéficient d’une assistance humanitaire de l’équipe humanitaire du pays ou HCT, composée d’agences des Nations Unies, d’ONG internationales, de la Fédération Internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, de la Croix Rouge Malagasy et de l’Organisation Internationale pour la Migration.

Les opérations de secours et d’assistance au profit des sinistrés du cyclone Hellen dans le nord-ouest de Madagascar, ont démarré dès le lendemain du passage du météore qui a fait plusieurs dizaines de milliers de sinistrés. Un financement de 70.000 USD, soit 161 millions d’ariary, a été débloqué par le siège du Bureau de Coordination des Affaires Humanitaires ou UNOCHA pour démarrer les évaluations aérienne et multisectorielle des dégâts et pour assurer les opérations logistiques. L’aide dont la nature et le volume a été basée sur les résultats de ces évaluations, consiste à fournir une assistance alimentaire à 5000 personnes et à distribuer des kits de réhabilitation des habitations endommagées, des bâches pour les toitures, des produits de traitement d’eau ainsi que des tarpaulins à environ 10.000 personnes. Il s’agira, par ailleurs, d’assurer la gestion des sites d’hébergement temporaires. Tout cet ensemble est réalisé par la HCT – composé d’agences des Nations Unies, d’ONG internationales, de la Fédération Internationale de la Croix Rouge et du Croissant Rouge, de la Croix Rouge Malagasy et de l’Organisation Internationale pour la Migration – sous la supervision du Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC) et avec l’appui du Corps de Protection Civile (CPC).  

Logistique. L’acheminement des aides vers les populations situées dans des zones enclavées, n’a pas été sans embûches et a nécessité la mobilisation de moyens financiers et techniques conséquents. C’est ainsi que les évaluations aériennes des zones touchées par le cyclone, ont pu être effectuées et des spécialistes logistiques, dépêchés sur les sites. Une salle de suivi des opérations a été mise en place à Mahajanga et des entrepôts identifiés à Mahajanga et Soalala. De même, un bateau a été affrété pour transporter les vivres et autres articles de secours de Mahajanga vers Soalala. L’aide est acheminée par vedettes et par charrettes depuis Soalala vers les populations. L’expertise en termes de logistique d’urgence du secteur logistique a, toutefois, permis une réponse rapide et efficace.

Outre les dégâts matériels sur les habitations et les biens des populations, les activités agricoles ont également souffert du passage du cyclone Hellen, en raison des inondations qui s’en étaient suivies. Aussi, le secteur sécurité alimentaire et moyen de subsistance du HCT appuie-t-il la conduite d’une évaluation des dégâts pour estimer les besoins en termes de relance agricole et recommander les actions à mener.

Recueillies par Hanitra R.

Share This Post