Ambatovy : Récompensée par l’ONUSIDA



Jacaranda
Le président d’Ambatovy Mark Plamondon recevant le prix des mains du Directeur Exécutif de l’ONUSIDA SEM Michel Sidibé.
Le président d’Ambatovy Mark Plamondon recevant le prix des mains du Directeur Exécutif de l’ONUSIDA SEM Michel Sidibé.

Un « Prix de bonne pratique » remis par le directeur exécutif de l’ONUSIDA et secrétaire adjoint des Nations Unies, Michel Sidibé à la compagnie minière Ambatovy, en reconnaissance de ses actions en faveur de la lutte contre le VIH/sida. C’était hier, dans les locaux d’Ambatovy, à Ankorondrano. Cette récompense fait référence à l’engagement de la compagnie pour la mise en œuvre de la politique nationale sur le VIH/sida, dans le monde du travail et pour la lutte contre la stigmatisation et la discrimination sur le lieu de travail. « … Le programme de la lutte contre le VIH/sida d’Ambatovy représente deux de nos valeurs fondamentales : le respect des personnes et la responsabilité… Nous continuons à partager les leçons apprises avec nos collègues dans le secteur minier, dans l’espoir qu’en travaillant ensemble, nous puissions aider à prévenir la propagation de ce fléau », a déclaré le président d’Ambatovy, Mark Plamondon. Les actions d’Ambatovy sont axées sur la sensibilisation et l’éducation, la promotion du dépistage volontaire et la facilitation de l’accès aux préservatifs. Des séances de sensibilisation ont lieu régulièrement auprès des employés et des séances de dépistage volontaire et de counseling se tiennent au moins une fois par an. 90 pairs éducateurs – des employés volontaires qui ont suivi des formations spécifiques – sont également actifs auprès de leurs collègues pour mener à bien cette lutte. Ambatovy sensibilise plus de 3 000 employés par an sur le VIH/sida et comptabilise plus de 2 000 dépistages volontaires depuis 2010. D’autres programme sont, par ailleurs, menés en faveur des communautés environnantes des sites d’opération de la compagnie, comme la mise en place de kiosques pour les jeunes pour échanger des connaissances sur le VIH/sida et d’autres problématiques touchant la jeunesse, et la formation de 200 jeunes pairs éducateurs.

Recueillis par Hanitra R.

Share This Post