Démolitions de maisons à Nanisana : Demandes de désaffectation des terrains, en cours



Jacaranda

Après les démolitions musclées du vendredi 11 avril au parc de Nanisana, faisant écrouler 27 maisons, et provoquant plus de 120 sinistrés, le député élu du 5e arrondissement Naivo Raholdina, non moins Président de commission en charge de l’aménagement de territoire et de la gestion foncière au sein de l’Assemblée Nationale, suggère deux solutions pour résoudre cette affaire, ainsi d’aider les victimes et les autres occupants de ces terrains à surmonter leurs pertes. Ainsi, ce député du 5e arrondissement, étant déterminé à défendre les occupants des terrains domaniaux de Nanisana, sollicite que tous les représentants des communautés, chefs de fokontany,… sur cet endroit, donnent tous les consignes nécessaires afin que les occupants de ces terrains domaniales puissent connaitre ce qu’ils doivent faire pour pouvoir demander la désaffectation de ces domaines privés de l’Etat affectés au ministère de l’Agriculture. Ces demandes sont en cours. « Je réitère que si un terrain n’a pas été aménagé par celui ou ceux qui prétendent être le propriétaire pendant cinq ans, celui ou ceux qui l’occupent peuvent en toute légalité s’en approprier et peut même y bâtir leurs maisons après avoir obtenu des permis de construire», martèle-il.  Par ailleurs, il affirme être sur le point de demander une autorisation pour la diffusion de la bande vidéo qui contient les démolitions du vendredi dernier à Nanisana devant l’Assemblée Nationale, ainsi d’en faire faire des mains levées à tous les députés élus de cette entité afin de savoir si ces derniers approuvent ou non de tels gestes venant des dirigeants. « Gare à tous ceux qui vont l’approuver puisqu’ils vont être livrés aux jugements du peuple », affirme le député Naivo Raholdina. Sur ce point, ce dernier d’annoncer qu’il condamne ces actes de démolitions de biens qui se sont produits à Nanisana, quelle qu’en soient les raisons. En outre, lui d’affirmer : « Que faisait ou où était le député Guy Rivo Randrianarisoa, qui a rapporté le plus de voix à Nanisana pendant les élections législatives, dans toute cette affaire de litige foncier à Nanisana ? Alors que c’est moi qui ai essayé de trouver tous les moyens pour couvrir les occupants légaux de ce parc qui sont encore taxés de n’avoir rien fait pour empêcher les démolitions. C’est injuste car j’ai tout essayé pour sauver ces maisons, mais je n’ai pas pu puisqu’il y a eu une sorte de ruse sur les procédures judiciaires y afférant ».

Arnaud R.

Share This Post