Antaniavo Antohomadinika : Un conflit de parking entre population locale et musulmans

Un conflit a eu lieu samedi dernier entre les habitants du fokontany Antaniavo Antohomadinika et ceux du grand établissement islamiste local, samedi dernier. Il s’agit effectivement d’un conflit de parking entre les deux parties. En effet, selon les explications, les islamistes auraient clôturé l’endroit sans demander l’avis des autres occupants du parking. « Ils ne nous ont laissé qu’une petite partie de l’endroit. Où allons-nous garer nos voitures ? Alors qu’il a été convenu de partager le parking en deux », dixit un représentant des habitants dudit fokontany, mécontents de la situation. De leur côté, les islamistes ont seulement affirmé avoir eu l’autorisation des responsables hiérarchiques avant même d’avoir pensé à garer leurs véhicules à cet endroit. « Donc, nous ne faisons que ce qu’on nous a permis ». Une affirmation qui n’est pas très claire. En tout cas, les éléments du commissariat de police local qui seraient intervenu dans cette affaire auraient également affirmé que ce parking est réservé aux voitures de trois groupes d’occupants, celles de la population locale, celles des islamistes, et celles du commissariat. Et que l’organisation des places aurait toujours été respectée. Mais la situation qui se présente actuellement semble pourtant prouver le contraire. D’ailleurs, une source au niveau de la CUA a affirmé que ce n’est pas tous ceux qui veulent demander des parkings privés qui peuvent en avoir. « Il faut d’abord vérifier si le parking convoité règle ou pas le problème du public avant de donner l’autorisation. Cependant, il faut souligner que ce ne sont pas les actuels dirigeants de la commune qui ont donné des autorisations pour ce parking ». Sa façon à elle également de s’en laver les mains ?

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication