Médiathèque électronique du programme EDUCMAD : Renforcer l’enseignement des matières scientifiques dans les lycées



Jacaranda
Jacques-Marie Perrier, président d’ACCESMAD, l’association qui a lancé le programme EDUCMAD.
Jacques-Marie Perrier, président d’ACCESMAD, l’association qui a lancé le programme EDUCMAD.

Par le biais de sa médiathèque électronique installée dans les lycées, le programme EDUCMAD œuvre depuis une dizaine d’années, dans le développement de l’attrait des séries scientifiques auprès des lycéens.

Quelque 71 lycées publics et privés répartis dans neuf régions de Madagascar sont, à ce jour, équipés de la médiathèque électronique, composante principale du programme EDUCMAD avec pour objectif premier l’amélioration de l’enseignement des matières scientifiques, techniques et informatiques à Madagascar. Mis en œuvre depuis 10 ans, le programme a déjà permis à des lycées, à Antananarivo comme dans les localités plus éloignées, d’afficher des résultats fort encourageants, palpables par les réussites scolaires des élèves.

Des échanges réguliers ont lieu entre les bénéficiaires et les promoteurs du projet, par le biais des réunions de travail auxquelles participent régulièrement, au moins une fois par an, les chefs des établissements utilisant la médiathèque. La dernière réunion a eu lieu, hier, au Lycée Moderne d’Ampefoliha. Un moment d’échange et de partage d’expériences, mais également de l’occasion pour les bénéficiaires de poser directement aux promoteurs du projet les questions qui les préoccupent, pour une exploitation optimale de cet outil numérique.

Maths, PC et SVT. Ce programme, rappelons-le, consiste à installer dans les lycées une médiathèque électronique dont le contenu est composé de documents pédagogiques virtuels (leçons suivant le programme scolaire, explications parfois accompagnées d’animations, exercices, corrigés, travaux pratiques…). Ce contenu couvre les matières scientifiques, notamment les mathématiques, la physique-chimie et les Sciences de la vie et de la Terre (SVT) de l’enseignement général. La mise à disposition de contenus sur les matières techniques est actuellement déjà en cours. Les enseignants, plus de 1 200 à ce jour, sont formés à l’utilisation de cette médiathèque ainsi que le responsable informatique qui bénéficie également d’une formation. Ces dernières années, le programme a régionalisé les formations des enseignants en mettant en place d’équipes locales de formateurs spécialisés. Le programme dote d’ordinateurs les lycées qui n’en disposent pas et entreprend, dans certains cas, des travaux de sécurisation des installations électriques, en cas de besoin. Un soutien régulier, grâce à un suivi et des animations pédagogiques, est assuré par le programme ainsi qu’une amélioration grâce à des études d’impacts régulières. A ce jour, plus de 40 000 lycéens ont accès, grâce à la médiathèque électronique, à plus de 4 000 documents pédagogiques, accessibles à partir de 700 ordinateurs installés dans les lycées et sur internet.

Les impacts de l’usage de cet outil pédagogique se reflètent dans un nouvel équilibre observé dans la proportion d’inscrits au baccalauréat dans les différentes séries : les lycées utilisant convenablement la médiathèque affichent un taux de 35 % d’élèves en série C, contre une moyenne nationale de 17 % dans l’ensemble des lycées de Madagascar.

Hanitra R.

Share This Post