Journée mondiale de l’environnement : Vulnérabilité des pays insulaire face aux conséquences du changement climatique

Les stands d’exposition à la gare Soarano, tous unis pour la protection de l’environnement. (Photo Nary)
Les stands d’exposition à la gare Soarano, tous unis pour la protection de l’environnement. (Photo Nary)

La célébration officielle de la journée mondiale de l’environnement a commencé hier, sur le parking de la gare à Soarano, avec des stands d’exposition, une conférence-débat et une grande animation musicale ce jour.

5 juin, journée mondiale de l’environnement. Dans un pays comme Madagascar où la biodiversité constitue une grande richesse, préserver l’environnement est presque un devoir. Et ce devoir passe par tous les citoyens, car contribuer à la protection de l’environnement concerne tout un chacun selon Anthelme Ramparany ministre de l’environnement, de l’écologie et des forêts qui voudrait avoir plus de moyens pour lutter contre les trafics de bois de rose. Hier, la célébration officielle de cette journée mondiale a été inaugurée par le Premier Ministre Kolo Roger, qui a souligné à travers son discours combien il est important de se mobiliser, face au changement climatique, dû à des activités telles que les coupes abusives des arbres en forêts, entraînant des conséquences irréversibles comme l’érosion marine, mais aussi les conséquences des feux de brousse et des fumées des industries qui asphyxient les populations dans d’énormes bulles de CO2.

Insularité. Cette année, la journée mondiale de l’environnement a été placée sous le thème « Elevez votre voix, pas le niveau de la mer ». Un appel lancé à tous, quant à la vulnérabilité des Etats insulaires face aux conséquences des effets du changement climatique, notamment de la montée du niveau de la mer. Une vingtaine de stands, des ONG et des partenariats institutionnels ou non oeuvrant dans la protection de l’environnement et de la biodiversité y participent. Ces stands présentent leurs activités, où toutes les visions s’unissent pour alerter l’opinion publique quant à l’atténuation du changement climatique par la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Plusieurs manifestations sont au programme pour cette célébration, dont une conférence présentée par le ministère des eaux et forêts, Hydelec, ANAO, Samva et la météorologie, qui s’est tenue hier dans l’après-midi. Aujourd’hui, place aux animations diverses avec en fin d’après-midi un concert « Sitrano ny tontolo » avec le groupe Iraimbilanja.

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication