Hôpital militaire : Toutes les voies d’accès en piteux état

ambodimangaPatients comme médecins ont du mal à accéder au Centre Hospitalier de Soavinandriana, notamment en cas d’urgence.

 D’un côté, Ambodimanga Besarety et sa rue qui se trouve dans un état innommable depuis des mois. De l’autre, la rue pavée venant d’Ampasampito qui présente, elle aussi, de sérieux signes de dégradation. Au milieu, l’hôpital militaire de Soavinandriana, l’un des plus grands centres hospitaliers de la capitale et des quartiers entiers dont les habitants vivent au quotidien les impacts de la dégradation de ces infrastructures routières. Cette année, l’ancien ministre des Travaux publics est venu sur les lieux, et a visité Ambodimanga pour annoncer de grands travaux, lesquels ont effectivement débuté deux semaines plus tard. Seulement, le chantier a rapidement été interrompu, laissant des trous béants sur la chaussée. Résultat : les eaux usées et les déchets du quartier se répandent dans les rues. On imagine sans mal les désagréments que subissent les populations de ce quartier.

Du côté d’Ampasampito, la commune a également débuté des travaux de réhabilitation. D’après les riverains et les usagers qui empruntent cette voie, le chantier semble, ici aussi, mal parti car les travaux traînent. Ainsi, d’un côté comme de l’autre, les deux rues qui constituent les voies d’accès à l’hôpital militaire sont difficilement praticables depuis maintenant plusieurs semaines. Les impacts s’en ressentent sur les usagers de cet établissement hospitalier. Les patients, même en ambulance, ont du mal à y accéder et les médecins ont du mal à rejoindre leur lieu de travail, surtout en cas d’urgence. Aux dernières nouvelles, le chantier d’Ambodimanga reprendra incessamment. Ce chantier a nécessité de nouvelles études, ayant été à l’origine de la suspension des travaux. Il en était de même pour Ampasampito. Les usagers sont plus qu’impatients de voir ces travaux débuter pour de bon et surtout terminés dans les temps.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication