Baccalauréat français : Pas aux mêmes dates en France et à Madagascar

Si les français ont entamé hier les examens du baccalauréat, entre grève du transport et peur au ventre, les candidats qui ont passé ces mêmes examens à Madagascar ont fini les leurs. Hier, ce sont les candidats à l’épreuve anticipée de français qui ont fermé le rideau des épreuves au bacc français, à Antananarivo et à Toamasina. Car le bacc français à Mada a déjà commencé la semaine dernière. C’est dire que les sujets ne sont certainement pas les mêmes, et que les candidats vivant dans les autres pays ont eux aussi leurs calendriers du bacc français. A Madagascar, c’est le lycée français de Tana qui est le centre d’examen complet, et qui accueille en moyenne 2 700 candidats par an (source : site EGD AEFE) pour toutes les épreuves allant du bacc général, en passant par le bacc technologique et professionnel, ainsi que les épreuves anticipées de français, le BEP et le diplôme national du brevet. Le lycée français de Toamasina, quant à lui, est un centre des écrits et des oraux pour les épreuves du premier groupe, pour le bacc, les anticipées et le brevet. Ceux qui passent en second groupe doivent monter à Tanà.

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication