Nutrition : Les 1000 premiers jours de vie, cruciaux

Les 1000 premiers jours de vie, soit de la conception jusqu’à l’âge de 2 ans, est une période cruciale en matière de nutrition. Durant cette période, une bonne alimentation tant en quantité qu’en qualité, est primordiale pour le développement du potentiel de l’enfant. A l’inverse, une nutrition défaillante a des conséquences irréversibles : retard de croissance physique et retard du développement cognitif. C’est une raison amplement suffisante pour le Programme Alimentaire Mondial (PAM) pour fournir une supplémentation à près de 64.000 femmes enceintes et allaitantes et enfants de moins de 2 ans dans les régions Anosy, Androy et Atsimo Andrefana, particulièrement touchés par l’insécurité alimentaire et la malnutrition.

MIARO. Par ailleurs, un projet spécifiquement conçu pour faire face aux problèmes liés à la nutrition, sera lancé le mois prochain par le PAM, conjointement avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), l’Office National de Nutrition (ONN) et le Ministère de la Santé. Baptisé « MIARO », ce projet est à mettre en œuvre jusqu’en 2016 et vise à réduire la malnutrition chronique, mais également à augmenter la qualité et l’utilisation des services de santé par les femmes enceintes, à renforcer la capacité nationale à mettre en œuvre un programme de prévention de la malnutrition chronique, et enfin, à mieux comprendre les déterminants du retard de croissance à Madagascar. C’est à travers ce programme qui implique plusieurs partenaires financiers et l’Etat malgache, que le PAM renforcera l’offre de services de nutrition communautaire incluant une supplémentation nutritionnelle couvrant la période des « 1000 jours », à l’aide des produits Nutributter et Supercereal à près de 12 000 femmes enceintes et allaitantes et enfants de moins de deux ans dans les communes d’Itampolo et Fotadrevo, dans le district d’Ampanihy, afin de prévenir le retard de croissance.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication