CEPE : 89,47% de réussite pour Tana-ville

Les candidats et les parents d’élèves se sont précipités devant les lieux de publication des résultats, hier.
Les candidats et les parents d’élèves se sont précipités devant les lieux de publication des résultats, hier.

Il y a eu une légère hausse du taux de réussite par rapport à l’année dernière pour le CEPE. Ce qui n’est pourtant pas le cas de la 6e.

Le taux de réussite au CEPE pour Tana ville est de 89,47% contre 88,96% l’année dernière, soit une hausse d’environ 0,05% C’est ce qu’a fait savoir la Chef Cisco de Tana-ville, Voahangy Razafindramboa. Comme prévu, les résultats ont été publiés à l’avance, avant-hier dans la soirée pour certains centres, et hier matin pour d’autres. Et comme toujours, cette rapidité de la publication des résultats est le fruit de l’informatisation de la transcription des notes des candidats. Comme toujours, la note de délibération demeure confidentielle. Ainsi, sur les 26 038 candidats inscrits, 23 287 ont été admis. A titre d’information, il n’y a eu qu’un seul centre d’inscription des notes pour ladite Cisco. Celui-ci se trouvait à l’INFP Mahamasina. De nombreux candidats ont affirmé à l’occasion qu’ils ne s’attendaient plus à avoir du suspense quant à leur admission. «Je savais déjà que j’allais réussir car, outre le fait que l’examen n’a pas été très difficile, je m’y étais bien préparé», confie Santatra Olivier Randrianiaina, 9 ans, issu d’un collège privé. En fait, ce premier diplôme officiel est toujours utile dans la mesure où certaines entreprises le réclament.

Sacrifiés? Au CEG Avaradoha, seuls les candidats ayant eu la note à partir de 15/20 ont pu y être acceptés. Autrement dit, ce sont ces élèves qui ont eu la note requise pour avoir un droit d’entrée en classe de 6e pour cet établissement, ou le CEPE/6e. C’est ce qu’a affirmé la Chef de Cisco Tana-ville, Voahangy Razafindramboa, hier, jointe au téléphone. Et c’est presque le cas de la majorité des CEG de la capitale. Le concours a été très rude donc. «Une grande majorité des candidats ayant pu avoir une note de 12 à 13/20 n’ont pu être admis en 6e, à cause du manque de places», poursuit-elle. Alors que des sources affirment que 80% des candidats au CEPE ont tous demandé le CEPE/6e, dans un Cisco Tana-ville. «Le nombre des candidats admis en 6e reste très faible, moins de 20% » poursuit la Chef Cisco de Tana-ville. Le fait est que les CEG de la capitale manquent largement de places pour accueillir les nouveaux admis au CEPE qui ne cessent d’augmenter chaque année. Rien que pour les candidats, une hausse de 3% a été enregistrée pour cette année. Ainsi, malgré la hausse du niveau intellectuel des élèves malgaches, les infrastructures qui devraient les accueillir ne suffisent plus. Y aurait-il donc une grande majorité de candidats sacrifiés? Ainsi, pour pouvoir continuer les études, ils sont déjà à leur niveau d’études, contraints de chercher un autre établissement ailleurs. Néanmoins, l’on sait que si les candidats inscrits dans les listes des admis désistent durant le délai indiqué, ceux des deuxièmes listes prennent leur place.

Arnaud R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication