Action humanitaire : Nouvelle approche avec l’implication du secteur privé

Jacaranda
Plusieurs représentants des entités partenaires dans le domaine de l’action humanitaire, lors d’une conférence de presse, hier.  Photo Kelly.
Plusieurs représentants des entités partenaires dans le domaine de l’action humanitaire, lors d’une conférence de presse, hier. Photo Kelly.

Le secteur privé commence ces dernières années à s’impliquer de manière significative dans l’action humanitaire et dépasse le stade des interventions ponctuelles.

Avec un effort particulier déployé par le Système des Nations Unies et le Bureau National de Gestion des Risques et des Catastrophes (BNGRC)  pour promouvoir à Madagascar l’intégration du secteur privé dans l’action humanitaire, l’on assiste désormais à une nouvelle forme de partenariat entre les différentes parties prenantes. Le secteur privé ne se contente plus des contributions ponctuelles, mais s’engage véritablement dans le processus. Une approche qui augmente la capacité des acteurs humanitaires à répondre aux besoins lors des situations nécessitant des interventions humanitaires. Durant les deux dernières saisons cycloniques, la contribution du secteur privé aux aides humanitaires s’élève à 400 000 dollars, outre les contributions en nature et la mise à disposition, gratuitement, de divers services dont le secteur privé est davantage expert. C’est ainsi que 20 heures de vol d’hélicoptère, essentiel lors des périodes d’évaluation des dégâts et de réponse aux catastrophes, ont pu être mis à la disposition des acteurs humanitaires, ainsi que des vedettes rapides. Une illustration des actions coordonnées qui ont eu des impacts positifs sur les populations sinistrées.

Sommet. La célébration, le 19 août prochain, de la journée mondiale de l’aide humanitaire sera une nouvelle occasion d’illustrer ce partenariat innovant avec le secteur privé dans le domaine de l’aide humanitaire. La Fondation Telma, nommée « Meilleur acteur humanitaire » pour l’année 2013, sera particulièrement présente lors de cette célébration dont elle est le partenaire officiel. Elle représentera, par ailleurs, la région Afrique de l’Est et australe lors du Sommet humanitaire mondial de 2016 en Turquie, et est même membre du comité de pilotage dans le cadre de la préparation de ce sommet.

Le 19 août a été consacrée « journée internationale de l’aide humanitaire » par l’assemblée générale de l’ONU en décembre 2008 suite à l’attentat contre le quartier général des Nations Unies à Bagdad et qui avait coûté la vie à 22 travailleurs humanitaires. Elle est une occasion de rendre hommage aux acteurs humanitaires. L’objectif est surtout d’informer et de sensibiliser le public sur les activités humanitaires et l’importance de la coopération internationale en matière d’action humanitaire. A Madagascar, cette journée sera célébrée dans les locaux du BNGRC à Antanimora, sous le thème « Le monde a besoin de plus de Humanitarian Heroes ».

Hanitra R.

Telma Fibre Vibe

Share This Post