Escroquerie : La BAD et l’AFD victimes d’usurpation

Jacaranda

La BAD et l’AFD sont victimes d’usurpation, effectuée par un dénommé Dr Jean Marie, qui collecte des fonds afin de construire des infrastructures telles que des écoles et des centres de santé, au nom de ces deux institutions. Elles appellent ainsi à la prise de mesures de la part des autorités et des populations concernées. 

La Banque Africaine de Développement, et depuis peu suivie par l’Agence Française de Développement, ont émis un communiqué sur une manipulation d’escroquerie effectuée par un dénommé Dr Jean Marie, se faisant passer pour le responsable technique à la BAD. Selon ce communiqué, « un individu se faisant appeler Dr Jean Marie, Responsable technique à la BAD, visite les régions et annonce que la BAD est en train de préparer un appui au secteur social et pour cela, il identifie les centres de santé et écoles à construire. Il annonce aussi que les projets de la BAD nécessitent une contrepartie de la communauté. Il demande à ces responsables de collecter rapidement cette contrepartie financière et de la lui remettre pour permettre soi-disant de finaliser le projet au niveau de la Banque. Il demande aussi de lui apporter un soutien financier afin de lui permettre de terminer rapidement son travail.» Selon le Dr John E.C. Andrianarisata, Chargé de Programmes Spécialiste Principal en Développement Social de la BAD, l’homme utilise l’amalgame entre son nom et celui de l’Economiste de la BAD, qui s’appelle Jean Marie Dabire. Cette tentative à l’encontre de la BAD ne semble pas être un cas isolé, car l’AFD a également publié sur son site un communiqué rapportant que « des individus, utilisant de manière frauduleuse l’identité et le logo de l’Agence Française de développement (AFD), approchent à l’heure actuelle des maires de communes rurales dans les districts  d’Ivohibe et d’Ihosy  afin de leur promettre un financement de la part de l’AFD, sous condition de versement préalable de frais. Nous attirons l’attention des communes sur le fait que l’AFD n’est en aucun cas à l’origine de ces propositions de financement et  n’exige jamais de rétribution préalable à l’octroi de ses concours ». Ainsi, l’AFD appelle toute personne contactée par ces personnes frauduleuses d’envoyer immédiatement un mail à l’adresse afdantananarivo@afd.fr ou par téléphone au 22 200 46 à 48.

La Banque Africaine de Développement rappelle qu’elle ne fait pas de collecte d’argent à quelque niveau que ce soit et que leur seule porte d’entrée est le ministère des Finances.

Ces communiqués appellent à la vigilance de tous, à tous les niveaux, et particulièrement dans les zones reculées. Les autorités sur place devraient ainsi prendre les mesures y afférentes.

Anjara Rasoanaivo

Blueline Air Fiber

Share This Post