Baccalauréat : Plusieurs surveillants absents de leurs postes

Jacaranda
Les candidats, très concentrés sur leurs copies, en ce premier jour. (photo Nary)
Les candidats, très concentrés sur leurs copies, en ce premier jour. (photo Nary)

Coup d’envoi du bac général hier, pour les quelque 65 000 candidats. Pas d’incidents majeures à déclarer, sauf que beaucoup de surveillants ont brillé par leurs absences.

7 heures trente minutes et pas une de plus. Les quelque 65 000 candidats au baccalauréat général ont fait face à leurs premières copies hier, en choisissant entre les trois sujets de l’épreuve de Philosophie : les sciences, la philosophie et l’Homme. Les parents, et autres membres de la famille, du moins pour ceux qui ont pu le faire, sont venus accompagner leurs enfants, et ont improvisé un pique-nique dans les parkings, les jardins et dans leurs voitures, histoire de leur redonner un peu de courage pour affronter l’après-midi, pour les épreuves de LV2. Tahiana Ramiandrisoa est une des candidates au bac en série C. Hier, elle a passé toutes les épreuves, même si, étant en série scientifique, les langues vivantes sont facultatives pour elle. « Je ne dirai pas que c’est facile, ou difficile, mais disons que je m’y suis préparée depuis bien longtemps » dit-elle. Aujourd’hui, Tahiana, comme les dizaines de milliers d’autres candidats, fera face aux épreuves de Maths et de Malagasy.

Anomalies. Si le baccalauréat général n’a pas été dérangé par des manifestations socio-politiques, des anomalies ont tout de même été constatées dans certains centres d’examen. Ainsi,   Olivier Rakotoarison, directeur de l’Office du bac, a affirmé que des surveillants ne sont pas venus à leurs postes hier matin. Plusieurs candidats ont également brillé par leurs absences. Rien que pour le centre d’examen du LMA, ils étaient 114 à n’avoir pas été au rendez-vous pour ces épreuves du bac. Il y a ceux qui n’ont pas obtenu leurs convocations à temps, même si l’Office du bac a déjà octroyé des convocations spéciales pour ces derniers.

En tout cas, en attendant la publication des résultats du bac prévue pour le 20 septembre, les correcteurs devront atteler aux premières copies, dès ce mercredi pour le bac technique, et lundi prochain pour le bac général.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post