HJRA – Opération «Tolo-tànana» : Plus d’une trentaine de patients opérés par jour

Jacaranda
«Il faut également prouver que les médecins malgaches peuvent également venir au chevet des Malgaches comme eux», confie le Pr Mamy Lalatiana, Chef de mission dans « Tolo-tànana », et Président du Rotary Club Antananarivo Ny Ainga (debout à g).
«Il faut également prouver que les médecins malgaches peuvent également venir au chevet des Malgaches comme eux», confie le Pr Mamy Lalatiana, Chef de mission dans « Tolo-tànana », et Président du Rotary Club Antananarivo Ny Ainga (debout à g).

Depuis le début, l’idée a toujours été de montrer la prédominance de l’amour du prochain chez les professionnels de la santé malgaches travaillant au sein de l’hôpital HJRA Ampefiloha, mais également, en même temps, membres du Rotary Club Antananarivo Ny Ainga. Ainsi, en partant de ce concept, une grande campagne « Tolo-tànana » relative à la réparation des cas de fonte labiale, de fonte palatine, (généralement chez les enfants), des séquelles de brûlures, des syndactylies,… a été lancée, depuis 2012, dans ledit hôpital. Pour cette année, lancée il y a trois jours, celle-ci cible plus de 150 patients jusqu’à vendredi prochain. De ce fait, chacun des patients bénéficiera d’une prise en charge gratuite, avant, pendant, et après l’opération de réparation. «Normalement, l’on doit réparer 30 patients par jour. Mais jusqu’à maintenant, nous ne cessons d’enregistrer de nouveaux venus. Toutefois, nous allons faire de notre mieux pour réparer le maximum de patients, en réparant également les cas les plus complexes. Parfois, il nous arrive même d’effectuer des greffes de la peau», explique le Pr Mamy Lalatiana, Chef de mission dans ladite campagne, non moins Président du Rotary Club Antananarivo Ny Ainga. A noter que 80 agents de santé, dont 20 chirurgiens sont mobilisés à l’occasion de cette campagne. A cet effet, ils utilisent 5 blocs opératoires. Parmi les patients, il y a eu un bébé de trois mois, et des adultes.

Arnaud R.

Share This Post