La Réunion Kely : Noyée dans l’insalubrité

Jacaranda
Les images parlent d’elles-mêmes !!! (photo Kelly)
Les images parlent d’elles-mêmes !!! (photo Kelly)

Entre ordures et WC, le tout au bord du canal d’Andriantany tout simplement insalubre, les habitants de La Réunion Kely vivent dans des conditions malsaines, en attendant la prise de responsabilité de l’Etat.

Un amas de détritus d’un côté, et le WC public de l’autre. Au milieu, une petite allée marécageuse, il faut bien regarder où mettre ses pieds pour accéder aux « logements » de La Réunion Kely. Mais là-bas, personne ne trouve cela immonde. C’est un quotidien qui n’émeut plus personne. Car avec la montagne d’ordures juste à côté du pont du canal d’Andriantany, l’insalubrité est à son comble. Les agents de la Samva se font rares, et plus personne ne se donne la peine de nettoyer le canal, déjà dans un état d’insalubrité incommensurable, dégageant une odeur nauséabonde qui empoisonne tout le voisinage. Au-delà de l’aspect purement « plan d’urbanisme », cette situation amène à interpeller les autorités sur les conditions de vie des centaines de familles qui y ont élu domicile. Par dépit évidemment, puisque ces personnes totalement démunies n’ont pas d’autre échappatoire à part celui de survivre avec le peu que leur offrent ces ordures, retransformés et revendus entre eux. Et outre la misère totale, ces populations sont exposées à toutes sortes de maladies liées à l’insalubrité. Avec bien sûr aucun accès aux services de santé. Enlever cet amas d’ordures serait déjà un premier pas pour améliorer, ne serait-ce qu’un tout petit peu, l’environnement dans lequel vivent ces populations. Mais cela est loin d’être suffisant pour le respect de la dignité de ces personnes.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post