Criquets : Beaucoup en ont mangé

Jacaranda

Alors que jeudi et vendredi ont été animés par l’invasion des criquets, deux jours après, beaucoup continuent encore à en manger. Malgré les préventions, voire interdiction quant à leurs consommations, les Tananariviens semblent ne pas en tenir compte. Dans les allées des marchés de quartier, on en vend, par brochettes et par tas. Cuisinés en grillade, sautés, les sauterelles ont été adaptées à toutes les sauces. Finalement, le passage des criquets n’a pas fait que des malheureux. Malgré tout, la consommation de ces insectes reste interdite, puisque les responsables ont déjà affirmé que ces criquets ont été aspergés de médicaments. Pour l’heure, ceux qui en ont mangé et qui ont été questionné ne sont pas encore tombés malades, mais la vigilance reste de mise, puisqu’il vaut mieux éviter de s’empoisonner que guérir !

Anjara Rasoanaivo

Telma Fibre Vibe

Share This Post