MEN : Une convention pour améliorer le secteur éducatif

Le ministre Paul Rabary lors du lancement de la convention hier, à l’hôtel Colbert. (Photo Yvon)
Le ministre Paul Rabary lors du lancement de la convention hier, à l’hôtel Colbert. (Photo Yvon)

Une convention nationale pour l’éducation sera organisée les 8, 9 et 10 octobre au CCI Ivato. Une convention visant à éplucher le secteur de l’enseignement à Madagascar afin de sortir un plan sectoriel de développement visant à améliorer le secteur éducatif à Madagascar.

Une éducation de qualité pour de meilleurs élèves, et donc un meilleur futur pour Madagascar. L’éducation est effectivement à la base de tout développement. Encore faut-il qu’il y ait une volonté politique effective pour y arriver. Car pour l’heure, le secteur de l’éducation souffre énormément. Et les grèves des enseignants Fram ne sont qu’un iceberg qui cache tout un malaise. Avec un budget déjà très insuffisant, continuellement revu à la baisse chaque année, le ministère de l’Education nationale essaie de garder la tête hors de l’eau pour atteindre ses objectifs, même si les statistiques ne révèlent guère de bonnes nouvelles. Car le taux d’achèvement scolaire en primaire est encore très faible : 69%, soit près de 7 élèves sur 10 qui accèdent au collège. La déperdition scolaire est importante, 1 400 000 enfants ont abandonné les routes de l’école, ou n’ont tout simplement pas été inscrits alors qu’ils devraient l’être. L’absence de préscolaire pour la plupart recule l’âge d’entrée à l’école, en moyenne à l’âge de 6 ans, voire jusqu’à 11 ans, alors que le taux de redoublement est très élevé, il est de 120%.

Convention nationale. L’insuffisance de budget au niveau du ministère, la pauvreté des parents, le manque de matériels nécessaires pour un enseignement de qualité, le manque d’infrastructures, mais aussi la dégradation de la qualité de l’enseignement… sont autant d’obstacles qui empêchent la bonne marche de l’éducation à Madagascar. C’est la raison pour laquelle le ministère de l’Education nationale, le ministère de l’Enseignement supérieur et scientifique ainsi que le ministère de l’Enseignement technique se joignent pour organiser la convention nationale de l’éducation les 8, 9 et 10 octobre prochain au CCI Ivato. Une convention nationale qui verra la participation de toutes les parties prenantes concernées dans le domaine de l’éducation. Une concertation qui permettra de sortir un plan sectoriel de développement, afin d’améliorer l’enseignement à Madagascar.

Anjara Rasoanaivo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication