Université de Toamasina : La demande de sursis d’exécution des étudiants rejetée

Les étudiants de l’université de Toamasina sont déboutés. Le tribunal administratif de Toamasina a rejeté la demande de sursis à exécution de la délibération du conseil d’administration N°003/2014/CA de l’université de Toamasina en date du 25 août 2014. Pourtant, la majeure partie des conditions d’application du sursis est réunie. Seulement, les troubles à l’ordre public et les préjudices difficilement réparables ont été retenus selon la défense du représentant, de l’université de Toamasina. Le conseil des résidants des étudiants de l’université de Toamasina à travers son représentant assisté de leur conseiller juridique, ont introduit une requête en sursis de la note du conseil d’administration. Cette note a annoncé aux étudiants de liberer le campus avant le vendredi 29 août à 18 heures. Cette requête a suspendu l’exécution jusqu’à la promulgation de la grosse. Cette dernière est mise à la disposition des deux parties au plus tard en début de la semaine prochaine. A l’allure où vont les choses, le conseil d’administration et la présidence de l’université de Toamasina ont le plein droit d’exécuter la note au début de la semaine prochaine. La société contractante du marché de réhabilitation des bâtiments de l’université de Barikadimy est elle prête pour effectuer dans les brefs délais les travaux ? L’autre requête en annulation de ladite note ne sera entamée dans les procédures qu’après trois mois. Le foyer de tension plane encore une fois à Barikadimy Toamasina. Le conseil des résidants de Barikadimy a annoncé d’interjeter en appel. Des négociations avec les membres du gouvernement seraient aussi entamées. Le représentant des étudiants a même annoncé que l’expulsion n’est qu’une diversion face à la tension de grève régnant au sein de l’université de Barikadimy. Expulsés du campus où vont-ils faire leur sit-in ? Une affaire à suivre.

Jean – Claude STEVE

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication