Education et nouvelles technologies : Un réel besoin d’harmonisation



Jacaranda
Vif intérêt de l’assistance à la conférence-débat.
Vif intérêt de l’assistance à la conférence-débat.

Le programme EDUCMAD a réuni autour d’un même plateau, avant-hier au Live Hôtel Andavamamba, des spécialistes des sciences de l’éducation, des nouvelles technologies de l’information et de la communication et divers autres acteurs pour débattre de la place du « cloud » dans l’avenir de l’éducation à Madagascar.

D’un côté, une explosion démographique dans le système éducatif malgache qui se traduit par un sureffectif, notamment dans les lycées, pouvant dépasser la centaine d’élèves par classe. En face d’eux, des enseignants en sous-effectif et pas suffisamment rémunérés, et des équipements pédagogiques et didactiques modestes, voire quasiment inexistants dans certains établissements scolaires publics. Bref, une situation peu encline au développement de l’éducation à Madagascar. De l’autre côté, un « tsunami numérique » suscité par le boom des nouvelles technologies et qui se traduit par l’accessibilité aux équipements tels les smartphones et tablettes à bas prix, mais également, par une émergence d’outils numériques, de cours gratuits en ligne. Le tout reposant sur un « cloud », un « nuage » englobant ces services directement accessibles aux utilisateurs, via Internet ou sur des serveurs.

Ce « nuage éducatif » a été au cœur d’un débat, samedi dernier. L’initiative est du programme EDUCMAD, dans le cadre de la célébration du 10e anniversaire de sa médiathèque électronique.

Evolution. « L’avenir de l’éducation à Madagascar est-il dans le nuage ? » Ce thème débattu durant la conférence-débat a débouché à une conclusion quasi-unanime : un réel besoin de concilier nouvelles technologies et système éducatif à Madagascar. La question sera justement à l’ordre du jour lors de la Convention nationale de l’Education, du 8 au 10 octobre 2014. Pour sa part, EDUCMAD et sa médiathèque électronique continuent sur leur belle lancée amorcée il y a dix ans. Outre les 40 000 contenus pédagogiques déjà disponibles sur la médiathèque, elle-même installée dans 71 établissements publics et privés répartis dans 9 régions de Madagascar, EDUCMAD concrétisera dès le mois prochain la disponibilité des contenus de la médiathèque électronique (cours, exercices, corrigés, travaux pratiques, animations, etc.) sur des tablettes et smartphones. Le soutien de partenaires en téléphonie et internet dans ce projet est déjà acquis. Le programme EDUCMAD, fortement impliqué dans l’amélioration de l’éducation scientifique à Madagascar, met à la disposition des lycéens à travers cette médiathèque électronique, des contenus touchant essentiellement les matières scientifiques (maths, physique-chimie, SVT) ainsi que les annales du baccalauréat. L’ouverture d’un espace pour l’enseignement technique est déjà en cours, touchant notamment quatre matières : la résistance des matériaux, le dessin industriel, l’électrotechnique et la technologie. Le 10e anniversaire d’EDUCMAD se poursuivra en octobre par trois jours d’exposition et d’animations scientifiques à l’Alliance Française à Andavamamba.

Hanitra R.

Share This Post