Education : Les avantages du préscolaire pour un bon départ dans la vie

Jacaranda
Les initiateurs de ce séminaire, lors de la conférence de presse hier à Antsakaviro. (Photo : Nary Ravonjy)
Les initiateurs de ce séminaire, lors de la conférence de presse hier à Antsakaviro. (Photo : Nary Ravonjy)

L’ONG Aide et Action, le ministère de l’Education Nationale et l’université de Genève organisent un séminaire sur le développement du préscolaire et ses avantages, les 2,3 et 4 octobre prochain à l’Hôtel de Ville à Analakely.

Améliorer la qualité de l’enseignement à Madagascar, tel est l’objectif du ministère de l’Education Nationale qui croit au pouvoir de l’éducation pour en faire un vrai levier de développement. L’enseignement gratuit pour tous est donc un grand défi relevé par le gouvernement Hery Rajaonarimampianina, mis en œuvre par toutes les institutions. Mais cela concerne l’accès à l’éducation de base. La petite enfance y est exclue. Pourtant, des études scientifiques ont démontré que la qualité de l’éducation préscolaire est bénéfique pour un enfant. Ainsi, s’il a reçu une éducation de qualité dans les premières années de sa vie, il a en général un meilleur développement cognitif et linguistique, ainsi que de meilleures notions de calcul. Des atouts indispensables pour mieux s’armer dans la vie professionnelle actuelle. A Madagascar, peu de parents encore peuvent offrir une éducation préscolaire, et encore, à leurs enfants. Même si les statistiques ont montré une nette amélioration en 10 ans, allant de 45 000 à 207 000, soit une croissance annuelle moyenne de 18,4%, cela reste très en deçà des réels besoins. D’autant plus que 80% des centres d’activités préscolaires se trouvent dans le secteur privé, et est essentiellement concentré dans les milieux urbains. En 2010-2011, il ne représentait que 3,6% des effectifs totaux dans le cadre du système éducatif dans son ensemble. C’est ainsi que le ministère de l’Education Nationale, à travers sa direction de l’éducation préscolaire et alphabétisation, avec l’ONG Aide et Action International ont mis en oeuvre le projet Préscolaire pour tour à Madagascar. Le projet a couvert 30 localités dans 4 régions : Diana, Sava, Analamanga et Atsimo Andrefana. Il s’agit d’un projet pilote mené avec l’Université de Genève et axé sur la recherche d’un modèle de préscolaire adapté aux réalités malgaches. Le projet allie à la fois l’action et  la recherche académique pour promouvoir le développement du préscolaire.

Présentation des résultats. Afin de disséminer les résultats de ces projets pilotes, le DEPA/MEN, l’ONG Aide et Action et l’université de Genève organisent un séminaire international pour le développement du préscolaire, les 2,3 et 4 octobre prochain à l’Hôtel de Ville à Analakely. Ce séminaire vise à contribuer à l’amélioration des stratégies et politiques de développement de la petite enfance en Afrique et spécifiquement à Madagascar. La présentation des expériences menées par les intervenants dans le préscolaire meublera la première journée. Il s’agit entre autres de Aide et Action, UNICEF, ASMAE et d’autre part celles menées par Aide et Action en Afrique de l’Ouest (Mali, Togo). La présentation des résultats de recherche sur le préscolaire avec l’Université de Genève, l’ENS Fianarantsoa et l’Académie de La Réunion se tiendra le deuxième jour. Enfin, une table ronde sur le thème « A la recherche de pistes d’actions pour le développement de l’éducation préscolaire à Madagascar » fermera le rideau sur le séminaire la troisième journée.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post