Lutte antiacridienne : 23 600 Ha traité fin octobre

Jacaranda

La lutte antiacridienne se poursuit, même si la situation a changé quant aux habitudes de la population acridienne. Les effets du changement climatique et le peu de précipitation ont des effets sur la résistance de ces criquets. Ainsi, dans la région Sud-Ouest, en prise aux feux de brousse et déjà avec un climat très sec, la plupart des populations acridiennes encore présentes est désormais capable de se reproduire et a même déjà pondu une, voire deux fois. Les éclosions ont commencé et d’importantes bandes larvaires ont été observées. Malgré tout, le niveau global d’infestation a chuté. La mise en œuvre de la 2e campagne antiacridienne a été lancée depuis septembre. Ainsi, le premier hélicoptère a été réceptionné le 8 octobre et les opérations aériennes de prospection extensive ont débuté dès le lendemain sur le versant ouest de Madagascar, de Majunga à Tuléar. Ainsi, la première base de prospection a été mise en place à Tsiroanomandidy le 13 octobre et la deuxième, à Ihosy, est opérationnelle depuis le 20 octobre après réception du 2e hélicoptère le 18 octobre. Au 28 octobre, un total de 23 600 ha avait été traité et protégé.

Anjara Rasoanaivo

Share This Post