Travail : Encore peu d’acteurs du travail maitrisent les NIT et les PDFT

Une conférence de presse s’est tenue au Centre Social Arrupe Faravohitra, hier, pour l’annonce de cette nouvelle.
Une conférence de presse s’est tenue au Centre Social Arrupe Faravohitra, hier, pour l’annonce de cette nouvelle.

Il faut avoir la culture des droits au travail pour que les revendications diverses puissent être acceptées.

Normes internationales du Travail (NIT) et Principes et Droits Fondamentaux du Travail (PDFT), deux choses que bon nombre de Malgaches, employeurs et travailleurs, ont encore du mal à maitriser. Mais généralement, ce sont les seconds qui finissent par en être victimes puisqu’ils ne connaissent ni leurs droits ni les normes qui devraient régir le travail qu’ils font. Par conséquent, ils se font facilement manipuler. Et selon le Bureau International du Travail, la crise financière mondiale et la crise politico-économique dans le pays depuis 2009 ont engendré des impacts négatifs sur le monde du travail à Madagascar. Ainsi, cette agence des Nations-Unies rapporte que 8 actifs sur 10 sont sous-employés. Et 1 actif sur 10 possède un emploi inadéquat. Et avec la pauvreté qui persiste, l’espoir des jeunes d’accéder au secteur formel et à un travail décent semble s’éloigner vu qu’ils ne pensent qu’à trouver du travail. Par ailleurs, le manque de savoir-faire en matière de législation de travail des enseignants peut également être considéré comme l’une des principales causes de cette dévaluation du monde du travail dans le pays. Ainsi, le BIT juge nécessaire la prise de responsabilité collective.

2e académie. Avec la réussite de la première «Académie des NIT et des PDFT» organisée collégialement par le BIT et la Pastorale du Monde Ouvrier (PMO), l’année dernière à Antananarivo, l’initiative a été reprise. La deuxième étape va donc se tenir à Fianarantsoa, les 21 et 22 novembre prochains, à l’école d’hôtellerie «La Rizière», annexe du collège St François-Xavier, à Antady. L’événement donnera lieu à des animations et concours, des expositions, et l’organisation d’une table-ronde sur trois grands thèmes, à savoir : l’importance des NIT et PDFT, la recherche des moyens pour leur application dans la vraie vie, et leurs insertions dans le programme académique. Alors, rendez-vous à la capitale de la région Haute-Matsiatra.

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication