Vontovorona : Grève des étudiants, un gendarme blessé

Jacaranda
Des saignements après avoir reçu le projectile.
Des saignements après avoir reçu le projectile.

Les étudiants réclament leurs bourses. Comme toujours, il y a eu des jets de pierres.

Et oui, après quelque temps de repos, les manifestations des étudiants ont repris à Vontovorona, hier. En fait, ils étaient sortis de leur campus pour se mettre en grève. Ils ont comme motifs: déception causée par un retard de paiement des bourses d’études, et un délestage qui perdure. Si certains ont crié, d’autres se sont mis à effectuer quelques jets de pierres. Mais cette fois-ci, les forces de l’ordre ont été aussitôt présentes sur les lieux et la situation a été assez rapidement maîtrisée. Cependant, un gendarme a quand même été blessé sur la tête, après avoir été touché par un jet de pierre. Par ailleurs, un des grévistes a fait l’objet d’une arrestation. Mais selon nos informateurs, celui-ci a été libéré en fin de journée.

«Nous sommes très déçus. Le calendrier de paiement a été publié vendredi dernier annonçant que nous allions recevoir nos trois mois de bourses pour aujourd’hui, c’est-à-dire, les 3e, 4e, et 5e mois. Mais samedi dernier, on nous a subitement informé que ce ne serait pas possible. Cependant, nous savons que les étudiants de la faculté de médecine sont sur le point de recevoir les leurs. Nous ne pouvons pas tolérer cela», précise Douzen Mahafaly Randrianirina, président de l’association des étudiants de Vontovorona. Avant de continuer: «En outre, ç’en est trop avec le délestage. Le basculement vers le système LMD nous a été imposé, alors que le courant n’est même pas stable. Ce, sans parler de la connexion Internet très mauvaise». Ainsi, ils affirment ne pas vouloir revenir sur les bancs de l’école, si les bourses en question ne seront pas obtenues, au plus vite. «Mais pour le moment, nous allons essayer de rester tranquille en attendant la vraie décision de l’Etat», conclut-il.

Arnaud R.

Share This Post