African Democracy Strengthening: Formation sur le Genre et les NTICs

Jacaranda

Une quarantaine de députés, dont 25 femmes, ont participé à une formation sur l’outil de contrôle pour l’analyse d’une loi dans une perspective d’égalité Homme-Femme, qui s’est tenue au Carlton Anosy et au DLC Anosy, jusqu’à hier. A cet atelier s’ajoute une initiation des députés aux nouvelles technologies de l’information et de la communication afin qu’ils puissent se familiariser avec ces nouveaux outils. Cette session de trois jours, compris dans le programme African Democracy Strengthening (ADSIII), et financé par le gouvernement suédois, a eu pour objectif de rendre plus efficaces les institutions démocratiques dont l’Assemblée Nationale. Car pour l’heure, le Parlement malgache n’est pas encore sensible au Genre. D’après le rapport sur la « Prise en compte de l’égalité Homme-Femme dans le processus législatif à Madagascar » produit par EISA (Institut Electoral pour une Démocratie durable en Afrique), la composition des organes du Parlement a toujours été à prédominance masculine au cours des 25 dernières années. De même, peu de lois orientées vers le rééquilibrage de l’égalité homme-femme ont été soumises à l’examen du Parlement. Voilà pourquoi l’EISA appuie les élues en les dotant des compétences et des outils nécessaires pour mener avec succès leur mandat, ainsi de leur permettre d’exercer leurs fonctions de façon effective.

Anjara Rasoanaivo

Blueline Air Fiber

Share This Post