Etudiants de la Faculté de Médecine : Manif quadrillée par les forces de l’ordre

Jacaranda

Le mouvement de solidarité des étudiants de la Faculté de Médecine de l’Université d’Antananarivo pour contrer les actes de terrorisme liés au cambriolage du centre de stockage des copies et à l’incendie du bureau du Doyen, a bel et bien eu lieu hier. C’est comme ils l’ont déjà annoncé. Selon nos sources, les manifestants auraient voulu sortir à l’extérieur de l’université, mais après avoir été informés de la présence des forces de l’ordre, ils se sont contentés de rester dans l’enceinte. Ils se sont réunis à l’esplanade, puis se sont dirigés vers la grande cathédrale, avec leur mégaphone et leurs banderoles. «Il faut que les responsables hiérarchiques règlent ce problème sinon, cela risque fort de nuire à nos études», a confié Lova Randrianasolo, président de l’association des étudiants en médecine. Avant de dire: « Ces actes de terrorisme et de sabotage sont condamnables. Tout le monde, les étudiants eux-mêmes, les parents, et les enseignants, devraient se serrer le coude pour trouver la source de ce problème». Ils n’ont pas manqué de dire qu’ils ne sont plus en mesure de différencier la vérité et le mensonge dans cette histoire. Par ailleurs, l’on a confié que l’enquête est toujours en cours.

Arnaud R.

Blueline Air Fiber

Share This Post