USAID : Plus de 63 millions USD en faveur du peuple malgache

Jacaranda
La Première Dame Voahangy Rajaonarimampianina a honoré de sa présence ces 30 ans de l’USAID, ici (à gauche) aux côtés de Susan Riley, Directeur de l’USAID (photo Nary)
La Première Dame Voahangy Rajaonarimampianina a honoré de sa présence ces 30 ans de l’USAID, ici (à gauche) aux côtés de Susan Riley, Directeur de l’USAID (photo Nary)

L’USAID a dignement célébré ses 30 ans hier lors d’une grande cérémonie qui s’est tenue à Ambaranjana. Une occasion de dresser un bilan de cette trentaine, et de se tourner vers de nouveaux défis pour l’avenir.

« Vers le peuple malgache ». C’est un peu la phrase qui peut résumer les actions de l’USAID à Madagascar, depuis ses 30 ans. Œuvrant pour le bien-être de la population malgache, à la fois dans le domaine de la santé que dans le secteur environnement, l’USAID a mené plusieurs projets qui s’adressent principalement à des bénéficiaires qui se trouvent même dans les zones les plus reculées du pays. C’est le cas par exemple de la clinique mobile Planning Familial, qui permet aux personnes, même dans des villages très éloignés, d’obtenir des services de contraception à titre gratuit. « Il y a une bonne vingtaine de cliniques mobiles réparties dans tout le pays. En fait, ce sont des tentes qui offrent des services de PF gratuits et qui peuvent même aller jusqu’à faire des chirurgies relatives à la contraception. Les actions sont très ciblées. Il y a d’abord une série de sensibilisations, puis les bénéficiaires obtiennent des vouchers grâce à des sms, et peuvent être traités » explique Natasha Burley, chargée de communication à l’USAID. Le service se déplace ainsi vers les populations locales, et cela permet d’augmenter sensiblement le taux de prévalence de l’utilisation du PF. « Car ce n’est pas toujours évident pour les communautés, qui habitent dans des villages tout simplement inaccessibles » continue-t-elle.

17 000 agents communautaires. Les services de PF ne sont pas les seuls projets menés par l’USAID, même si cela représente la plus grande réalisation depuis ces 30 dernières années. D’ailleurs, l’USAID a joué un rôle central dans l’extension des services  de PF et a fait de Madagascar un chef de file dans l’utilisation de la contraception en Afrique. « Mais ce n’est pas tout, il y a également la lutte contre le paludisme. A ce titre, nous avons un projet qui distribue gratuitement des moustiquaires imprégnées même dans les zones les plus reculées qui ne sont accessibles qu’à pied. Nous travaillons évidemment avec des agents de l’Etat, et des agents communautaires » ajoute Natasha Burley. D’ailleurs, des agents communautaires, l’on en compte près de 17 000 dans tout le pays. Cela a contribué à réduire le taux de prévalence du paludisme à 10 %. A cela s’ajoutent les autres activités dont la lutte contre la corruption, le renforcement de l’accès à l’éducation de base, la réduction de l’insécurité alimentaire, la résilience face aux catastrophes naturelles, et la lutte contre la traite des personnes.

Anjara Rasoanaivo

Blueline Air Fiber

Share This Post