Iavoloha, hier… : 2015, année de l’assainissement

Problème récurrent à Antananarivo, l’amoncellement des ordures est observé partout à la  moindre perturbation au niveau du financement et des équipements roulants.
Problème récurrent à Antananarivo, l’amoncellement des ordures est observé partout à la moindre perturbation au niveau du financement et des équipements roulants.

L’assainissement figure parmi les objectifs cités, à réaliser cette année par le président de la République, hier, à Iavoloha, dans son discours dans le cadre de la cérémonie de présentation des vœux. 2015, année de l’assainissement, a-t-il déclaré. L’espoir est-il donc permis pour voir enfin la capitale – mais aussi les autres régions – plus propre et débarrassée de ses montagnes d’ordures un peu partout ? En tout cas, la population tananarivienne espère qu’un dispositif pérenne permet enfin de gérer efficacement le problème d’assainissement et de propreté dans la ville. Des bacs à ordures à la décharge d’Andralanitra en passant par le civisme qui fait cruellement défaut actuellement, le chantier est vaste. Pour l’instant, les moyens ne sont pas encore disponibles pour y parvenir. Quant aux autorités municipales, premières responsables de l’assainissement de la ville d’Antananarivo, elles se retrouvent toujours en difficulté.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication