Aides aux sinistrés : L’ONG Filongoa Soa a apporté sa contribution

Remise de dons au siège de Filongoa Soa Ampasanimalo, hier.
Remise de dons au siège de Filongoa Soa Ampasanimalo, hier.

25 sacs de riz, 12 cartons de savons, 18 paquets de bougies, et un sac de 200 kg de vêtements, c’est ce qu’a donné l’Ong Filongoa Soa pour aider les sinistrés. Les dons ont été remis entre les mains du Bureau National de Gestion des Risques et Catastrophes (BNGRC), hier. «Nous ne pouvions pas rester les bras croisés face à ce qui arrive à nos concitoyens. C’est pour cela que nous avons tenu à apporter notre contribution. Et ce n’est que le début de nos actions en faveur des sinistrés», a affirmé Olivier Landry Rabe, président de l’Ong Filongoa Soa, entouré à cette occasion de plusieurs membres fondateurs. L’Ong est en même temps une plate-forme civique pour la gouvernance républicaine. En tant que telle, elle se fixe comme objectifs, entre autres, de promouvoir la bonne gouvernance, de vaincre la pauvreté par la croissance inclusive, et d’encourager la réconciliation. Quoi qu’il en soit, en ce qui concerne les dons, tout repose sur la confiance! Mais les représentants du BNGRC présents à la remise des dons ont tenu à souligner que la collaboration avec les autres entités telles que les journalistes, les institutions interministérielles,… permettent d’avoir un contrôle strict de tous les dons qu’ils reçoivent. «D’ailleurs, toutes les aides que nous avons réceptionnées sont enregistrées dans un cahier de charges ouvert au public, et sont également visibles sur notre site Internet. Là-dessus, il n’y a rien à cacher». Pour information, le BNGRC a affirmé que le nombre de sinistrés au niveau national avoisine déjà les 120 000 individus, les 1/3 des 300 000  enregistrés en moyenne par an. «Alors qu’on n’est encore qu’au début de la saison cyclonique. Ce qui nous incite à dire que toutes les aides de toutes sortes seront toujours les bienvenues». Alors, n’hésitez pas à faire part de votre contribution pour les malheureux sinistrés !

Arnaud R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication