COI : 37,5 millions d’euros pour l’AIM 2050

Jacaranda

Les activités conduites par la COI (Commission de l’Océan Indien) dans le cadre du programme de promotion de la sécurité maritime (MASE), financé à hauteur de 37,5 millions d’euros par l’Union européenne, peuvent utilement contribuer à l’opérationnalisation de l’AIM (africaine maritime intégrée) 2050. Ces activités visent le renforcement des capacités opérationnelles de l’action de l’Etat en mer ainsi que la coordination et l’échange d’informations. Ainsi, la COI a initié la création d’un Centre de fusion de l’information maritime qui sera complété par un mécanisme de surveillance maritime et de coordination d’opérations conjointes. Pour la COI, « ces deux initiatives complémentaires sont des clés de voûte d’une architecture de sécurité maritime pour toute l’Afrique orientale et australe et de l’Océan Indien », selon Jean Claude de l’Estrac, Secrétaire général de la COI.  C’est en tout cas l’objet de la réunion ministérielle de l’UA sur la sécurité maritime qui s’est tenue aux Seychelles les 8 et 9 février derniers.

Recueillis par Anjara Rasoanaivo

Share This Post