Découpage de Tana : La CUA se félicite de la décision de la HCC

Jacaranda

La Haute Cour Constitutionnelle a donné raison à la CUA qui l’avait convoquée la semaine passée en raison du découpage de la «  Ville des Mille ». Ainsi, le projet de loi a été rejeté et ne devrait pas voir le jour. L’annulation de la proposition de loi relative au découpage de la capitale est perçue comme un ballon d’oxygène pour la CUA. La HCC leur a donné raison, alors que tout semblait perdu. Heureux et réaliste, Tsinjo Rakotomaharo, porte-parole du personnel de la CUA  rappelle que les sympathisants du projet de loi ne baisseront pas les bras et continueront : « Nous sommes particulièrement satisfaits de cette décision et tenons à remercier les responsables étatiques et en particulier le ministre de l’Intérieur. Néanmoins, nous doutons qu’il y ait encore des contestations et que certaines personnes tentent d’imposer ce projet de loi. »

Elections du 17 juillet.  La CUA craint donc un revirement de situation et insiste pour que les élections du 17 juillet aient bien lieu, et ce dans tout Madagascar : « Le sort des communes et en particulier celui de Tana ne doit pas  être pris en otage par la politique. », a ainsi déclaré leur représentant. Les deux camps n’ont donc pas encore déposé leurs armes  vu que le dénouement final de cette longue bataille se déroulera le jour des élections.

Stéphane Pierrard (Stagiaire)

Share This Post