Programme Matoy/Développement local : Octroi d’un fonds d’initiative aux communes de l’OPCI « Fivoarana »

« Matoy » est un programme de développement financé par la coopération suisse et mis en œuvre par un consortium composé de : l’association Helvetas Suisse, de l’association Intercoopération Madagascar (AIM) et de l’ONG  Saha.

Fonds. Dans le Menabe, le programme « Matoy » travaille en partenariat direct avec la région et l’OPCI « Fivoarana » qui comprend cinq communes : Ambatolahy, chef lieu de l’OPCI « Fivoarana », Ankotrofotsy, Anosimena, Isalo et Manambina qui sont situés dans le Sud du district de Miandrivazo. Pour booster les initiatives locales, a expliqué Raobelison Denis, coordonnateur régional du programme Matoy dans la région du Menabe, Matoy octroie aux communes de l’OPCI « Fivoarana » des fonds appelés « fonds d’initiative » qui permettent aux communes de faire des réalisations, tels des travaux de réhabilitation du bureau de la commune, des salles de classe, etc. Ces fonds d’initiative sont octroyés à titre remboursables. Souvent le fonds d’initiative est débloqué en début d’année, là où les communes n’ont pas d’argent pour travailler. Le remboursement du fonds par les communes se fait principalement un moment des récoltes vers la fin du deuxième trimestre ou tout au début du troisième trimestre à l’aide du recouvrement des recettes locales, comme les impôts synthétiques, l’IFT, l’IFPB. Le prêt ainsi soldé et sans intérêt  est versé directement dans la caisse de l’OPCI « Fivoarana » pour des activités intercommunales à vision commune.

Stimuler. Aussi, ce fonds d’initiative a été conçu, comme l’a souligné Raobelison Denis, dans le souci de redevabilité et de  stimuler les contribuables à payer leurs impôts puisqu’ils  savent  impertinemment où va leur argent. Un processus qui a fait ses preuves, comme l’a affirmé Andriamanarivoson  Barnabé, maire de la commune rurale d’Ankotrofotsy.

CHAN-MOUIE Jean Anastase

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication