AUF : Mooc Certice Scol pour les enseignants


Jacaranda
Banky Foiben'i Madagasikara

L’Agence universitaire de la francophonie, avec l’Unesco et le réseau international francophone des

Une formation entièrement gratuite pour les enseignants intéressés.
Une formation entièrement gratuite pour les enseignants intéressés.

établissements de formation de formateurs lancent le Mooc Certice Scol, une certification des compétences Tice des enseignants. Il dure 6 à 9 semaines selon les niveaux, et débutera le 19 octobre prochain. Le cours en ligne massif et ouvert ou Mooc en anglais, est un dispositif de formation à distance utilisant Internet. Cette formation vise ainsi à former et à certifier des enseignants du primaire et du secondaire et à les familiariser avec les usages des technologies de l’information et de la communication en éducation. Le dispositif s’appuie sur un référentiel élaboré par l’Unesco sur 6 domaines : la connaissance des politiques TIC dans l’éducation, la connaissance de base en programme et évaluation, l’intégration des technologies au sein de la pédagogie, la familiarisation avec les outils de base en TIC, l’organisation et administration de la classe standard et la culture numérique pour la formation professionnelle des enseignants. L’inscription à cette formation est entièrement gratuite. Par ailleurs, ceux qui veulent s’inscrire à une certification payante donnant droit à une reconnaissance académique par des crédits universitaires en cas de réussite aux examens peuvent également le faire à un tarif très réduit spécialement pour les pays francophones en développement.

Anjara Rasoanaivo


Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Le « Mooc Certice Scol » est un bidule de certification des compétences des enseignants FRANCOPHONES !!! Et en chinois, on l’appelle comment ce machin « francophone » ? L’urgence de l’enseignement à Madagascar se limite à ceci : apprendre à lire, écrire, compter et réfléchir (en malgache, français et anglais) à des millions d’enfants et d’adolescents. Tout le reste est du blablabla inutile sans ce préalable des apprentissages fondamentaux. Parfait, l’usage des nouvelles technologies. Mais avec quel matériel ? Quelle électricité ? Quel accès à l’internet (le vrai, celui qu’offre la fibre optique, pas les connections qui rament et ne sont que des escroqueries des fournisseurs d’accès) ? Le tableau noir (ou vert) a encore de l’avenir. Encore faut-il qu’il y ait de la craie… Et elle manque dans des centaines d’écoles.

Post Comment