Marché du Pochard : Les commerçants en grève



Jacaranda
Les commerçants du Pochard refusent de céder de la place pour l’élargissement de la route longeant Soarano - Antanimena.
Les commerçants du Pochard refusent de céder de la place pour l’élargissement de la route longeant Soarano – Antanimena.

Les commerçants du Pochard à Soarano ont observé une manifestation hier, dans l’enceinte du marché. Leur façon à eux de s’opposer à la décision de l’Etat qui est de supprimer une partie de leur emplacement pour l’élargissement de la route venant d’Antanimena vers le building Ramaroson. La réalisation de ce projet dit présidentiel pose donc problème à ces commerçants. « Nous n’avons même pas été officiellement avisés de tout cela. De plus, pourquoi faut-il que ce soit notre marché qui soit touché, alors que les clôtures de la gare juste en face qui cachent beaucoup de places libres ne sont concernées en rien ?», dixit Edmond Randriamisely, vice-président du marché du Pochard. Avant de dire: « Si jamais ce projet se réalise, il y aura plus d’une centaine de stands qui vont perdre leur place. Dans ce cas, où vont-ils aller ?». En fait, ce projet relatif à la transformation de cette route à trois voies en route à quatre voies implique que les occupants des infrastructures sises du coté du marché du Pochard doivent tous céder au moins 7 m. Ces manifestants n’y voient qu’un prétexte permettant à l’Etat de s’accaparer de leur terrain.

Ce mois-ci. « Nous refusons de céder notre place pour ce projet », affichent-ils d’ailleurs sur leurs banderoles. Eux qui affirment avoir occupé la place depuis plus de 20 ans. « A une autre époque, nous étions à Analakely. Nous n’avions manifesté aucune résistance quand on nous a transférés ici. Et une fois bien installés, l’on veut encore nous chasser d’ici. Ce n’est pas juste », poursuit Edmond R. Avant de déclarer : « Nous ne bougerons pas d’ici ». Les travaux relatifs à l’élargissement de cette route débuteront au cours de ce mois-ci, selon les explications. Plusieurs tentatives de rencontres avec les responsables dudit projet ont déjà eu lieu, affirme Edmond R, mais sans grand résultat. Et il est à craindre qu’ils n’obtiennent pas gain de cause contre un projet présidentiel.

Arnaud R.


Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Ka izay tiany eo @ fitondrana iany io e // isika atody // de inona hon zany zao n vahaolana hatolotry zareo // sa miandry izah hahafatesana any antrano isika // mahereza daholo ry mpivarotra isany a // mbola ho avy ny maraina rehefa ts ho tia tena tsony ny fitondrana e

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.